Loana fait le buzz malgré elle

10 juin 2014 Par
Alexander Mora-Mir
| 0 commentaires

La gagnante à succès de Loft Story en 2001 fait parler d’elle depuis près d’une décennie. La pression médiatique dont elle fait l’objet depuis de longues années l’a conduit à de nombreux problèmes psychologiques. Est-ce réellement judicieux de poster un selfie il y a cinq jours sur lequel elle est totalement métamorphosée ?

Sur-médiatisée depuis le Loft, suivie quotidiennement par des millions de téléspectateurs, et un passage en 2006 dans une télé-réalité intitulée « Sortez-moi de là, je suis une célébrité », sur TF1, Loana Petrucciani est plus connue pour ses nombreuses dépressions, ses maintes tentatives de suicides, et ses problèmes de surpoids que pour son travail.

Loana fait partie de ceux qui ont eu une enfance compliquée, avec un père violent, et une mère effacée. A l’adolescence elle a dû arrêter ses études pour devenir go-go danseuse et ainsi subvenir très jeune aux besoins de sa famille. Elle donne naissance à une petite fille en 1998, qu’elle est obligée de placer en famille d’accueil, faute de moyens. Victime d’une précocité sur tous les fronts, sur le devant de la scène à 24 ans, elle n’a jamais été armée pour faire face à la pression des médias.

loana 2Une éternité de phases douloureuses par lesquelles la jeune femme est passée, « Si vous saviez d’où je reviens. À un moment donné, je buvais jusqu’à quatre bouteilles de vin blanc par jour », racontait-elle dans Ici Paris. Une descente aux enfers ponctuée d’une énième tentative de suicide la veille de Noël dernier. Cinq depuis 2007 ! Décidée visiblement à en finir avec la vie, mélangeant constamment médicaments et alcools. Cela traduit évidemment une fuite de la réalité sans toutefois désirer vraiment la mort puisqu’il existe d’autres moyens plus « radicaux ». Peur d’être seule, battue à de nombreuses reprises par ses ex-copains, Loana aurait été violée à trois reprises, dont une lorsqu’elle était enfant.

En 2009, elle touche le fond, retrouvée par une amie dans sa baignoire habillée, inconsciente, la porte de son appartement entrouverte. Le nez fracturé, des ecchymoses sous les yeux, des griffures. Loana n’a aucun souvenir de l’agression, juste d’une dispute avec son petit ami quelques jours auparavant.
En Janvier dernier, son ex-petit ami l’aurait détroussée de 30 000 euros, il est actuellement poursuivi pour abus de faiblesse.
Tous ces facteurs ont fait d’elle un être torturé, voguant de dépression en dépression.

A 36 ans, et méconnaissable, son portrait posté sur son compte Facebook officiel est accompagné d’une légende : « Voilà une photo de Loana qui s’est faite chouchouter par son coiffeur Grégory de chez Dessanges à Cagnes-sur-Mer ». Depuis, une flopée de commentaires assassins ont surgi. L’instinct évident des internautes la comparant aujourd’hui à ses débuts, il y a 13 ans, peu propices pour aider la célébrité à sortir la tête de l’eau.

Loana se rassure toutefois « Vos commentaires me touchent énormément. J’en suis toute émue. Je pensais que vous m’aviez oubliée. Doux bisous » commente-t-elle sur Facebook.

© visuel : Photo Creative Comments Facebook