Une robe plaidoyer contre la criminalisation de l’homosexualité

9 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Valentijn de Hingh a posté samedi sur les réseaux sociaux un cliché d’elle habillée d’une robe faite à partir des drapeaux des pays où l’homosexualité est illégale. Cet acte vise à défendre les droits de la communauté LGBT dans le monde.

La mannequin transsexuelle Valentijn de Hingh a parfaitement illustré la devise Join our Freedom! de l’édition 2016 de l’Europride d’Amsterdam. L’ambassadrice de l’événement a posté sur instagram, le 6 août, une photo d’elle au Rijksmuseum – dont nous avions déjà parlé par ailleurs pour son politiquement correct - vêtue d’une robe composée de soixante-douze drapeaux représentant les pays où l’homosexualité est prohibée. Ce superbe cliché est l’œuvre du photographe néerlandais Pieter Henket tandis que le vêtement a été dessiné par Mattjis van Bergen.

Le top modèle a accompagné son post d’une légende proposant à « chaque pays qui change sa législation [quant aux couples de même sexe] » de remplacer « son drapeau par une bannière arc-en-ciel » avant d’ajouter « Espérons que cette robe montrera un patchwork d’arcs-en-ciel le plus tôt possible ».

Visuel: © Instagram


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: