Lan Yu: une haute couture venue de Chine

27 janvier 2016 Par Araso | 0 commentaires

A l’occasion de la semaine de la couture à Paris, la créatrice chinoise Lan Yu a présenté sa dernière collection couture dans l’enceinte du Mini Palais. Voiles, broderies et incrustation de perles y étaient rassemblés en hommage à Gatsby le magnifique. 

 



Voilà qui a de quoi relancer une fois de plus le débat sur la possibilité d’un luxe made in China. Est-il possible pour une marque de luxe d’émerger, au XXIème siècle, de l’empire du milieu? Si l’initiative Xiang Xia, lancée il y a huit ans conjointement avec Hermès, peine à trancher la question, la nébuleuse se densifie en matière de mode. Alors en haute couture…

Lan Yu est l’héritière de la quatrième génération d’une lignée de brodeuses Suzhou. Absente de la présentation, elle y est d’ailleurs représentée par sa maman, qui nous explique le procédé de fabrication de ces dentelles made in China. Ici « il s’agit de broderies et non pas de dentelle au sens européen du terme. Nous n’avons pas de gros métiers mécaniques, nous réalisons ces motifs à la main en piquant des épingles une à une« . En ce qui concerne la complexité de la fabrication, elle nous désigne l’une des création de sa fille du bout du doigt, avant de préciser « il faut quatre à cinq brodeuses pour finir cette robe. Et cela nécessitera deux semaines à temps plein« . La mère de Lan Yu serait la seule héritière de la broderie SUXIU, partie intégrante du patrimoine culturel chinois.

Lan Yu a lancé sa marque en 2005 à Pékin et défile depuis 2008. Adorée des stars chinoises, elle a été désignée par le président Xi comme étant « la créatrice chinoise de la jeune génération ayant le plus d’avenir. » Un fait important dans un pays où réussite sociale et liens politiques sont encore étroitement liés. Lan Yu présente ses collections à Paris depuis 2014.

Visuels © Araso


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: