Mises à jour de Pokemon Go : vers une déception des joueurs?

22 août 2016 Par Fiona Dubois | 0 commentaires

Le studio Niantic a apporté fin juillet une mise à jour du contenu de son jeu « Pokemon Go », cette application phénomène qui a séduit tant de joueurs apprentis dresseurs. Il reste à voir si ce succès immédiat ne sera pas mis en péril par l’évolution du jeu, qui intègre de plus en plus d’achats.

En juillet, Niantic a annoncé une mise à jour de son application phénomène Pokemon Go de manière à « améliorer ses performances ». Or de nombreux joueurs se sont indignés de cette mise à jour qui selon eux, est le signe d’un retour en arrière et une mise en avant gênante des achats intégrés. La déception de certains joueurs semble pointer, alors que la note donnée à l’application sur l’Appstore par les Japonais n’est plus que de 1,5/5.

The Pokemon Compagny pousse en effet les joueurs à de micro-achats, ce qui peut lui rapporter gros. Les joueurs peuvent se procurer divers objets virtuels ou accélérer leur progression contre des Poképièces, achetées par un argent qui, lui, est bien réel. Certains peuvent dépenser jusqu’à 99,99 euros par achat.

Pourtant, les joueurs ne manquent pas d’idées de mises à jour qui pourraient les ravir, au-delà de mises à jour qui permettent au studio d’avoir un retour financier plus conséquent. Le site « Gaming stories » a posé la question à ses lecteurs : beaucoup aimeraient pouvoir échanger des Pokemon avec leurs amis, ou faire des combats avec d’autres dresseurs, ce qui favoriserait les interactions entre les joueurs.

De plus, les mises à jour de Pokemon Go ne concernent évidemment pas que les micro-achats, mais les performances ou la sécurité. Le jeu envoie désormais un message aux joueurs au volant lorsqu’elle estime qu’ils vont trop vite : « Tu vas trop vite ! Ne joue jamais à Pokemon Go en conduisant ! », leur-dit l’application. Aussi l’évolution du jeu, si elle est toujours risquée car porteuse de la possibilité de décevoir, peut aussi se diriger vers une amélioration fondamentale de la qualité du jeu.

Visuel : © Flickr – Creative Commons – Eduardo Woo


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: