Les 5 erreurs les plus fréquentes lorsque l’on apprend une langue étrangère

19 juillet 2016 Par admin | 0 commentaires

Apprendre une langue étrangère prend du temps et demande beaucoup de volonté, de curiosité, d’engagement et de sérieux. Il ne s’agit pas simplement d’acheter un cahier d’exercices pour s’occuper à la plage, cela requiert une véritable méthode de travail. Voici une liste de 5 pièges à éviter lorsque l’on apprend une langue étrangère.

1- Apprendre seul

Croire que l’on peut apprendre une langue étrangère en restant seul face à son ordinateur ou à son bureau est une grande erreur. En effet, les clefs de l’enseignement sont d’abord la compréhension, l’écoute et bien sûr la pratique. Le but final étant de parler et d’avoir une discussion fluide avec autrui. Il faut donc s’ouvrir aux autres, échanger, poser des questions, voyager ou utiliser tout autre moyen de progresser ensemble. L’une des meilleures solutions pour améliorer son niveau reste le tandem. Il s’agit de trouver un ou une partenaire qui parle la langue que vous souhaitez apprendre. En échange, vous lui apprenez la vôtre. Une à deux fois par semaine, rencontrez-vous et passez une heure à discuter, progrès rapides garantis !

2- Les faux amis

C’est l’une des erreurs les plus courantes lors de traductions ou d’une discussion. Qui n’a jamais tenté le tout pour le tout, en anglais par exemple, en répétant un mot français avec un léger accent anglais ? Et non, « to rape the carrot » ne veut pas dire « râper les carottes » ! Mais bien essayé. Pour éviter ce genre d’erreur, vérifiez d’abord la traduction d’un mot grâce aux outils de traduction en ligne comme Woxikon par exemple. Cela peut être aussi très utile si vous recherchez des synonymes ou si vous manquez de vocabulaire.

3- Avoir une méthode unique

On a tendance à n’avoir recours qu’aux méthodes d’enseignement traditionnelles de type livres et cahiers d’exercices. Or, il a été prouvé que plus on varie le nombre de supports, plus on a de chances d’améliorer son niveau de langue. Par exemple, regarder un film en version originale sous-titrée permet de faire travailler ses méninges sans s’en rendre compte. Votre cerveau va emmagasiner un certain nombre d’informations et vous allez accroître votre vocabulaire de façon naturelle. Vous pouvez aussi lire des livres selon votre niveau ou écouter de la musique

4- La traduction mot à mot

C’est un vrai fléau lorsque l’on veut s’exprimer dans une autre langue. Nous avons naturellement tendance à traduire mot à mot et reproduire la même construction de phrase qu’en français. Il faut pourtant combattre cela en s’efforçant de penser directement dans la langue étrangère. En anglais par exemple, c’est facile puisque les mots peuvent prendre à peu près n’importe quelle place dans la phrase. Mais dans d’autres langues comme l’allemand par exemple, il vous faudra être plus vigilant pour ne pas faire de fautes de grammaire.

5- La timidité et la peur du ridicule

C’est toujours difficile de passer le cap de la conversation. Un accent trop prononcé, des problèmes de grammaire ou un manque de vocabulaire sont autant de difficultés qui nous empêchent de bien nous exprimer. Pourtant, c’est en faisant des erreurs que l’on progresse et c’est en les comprenant qu’on ne les refait plus. Il est donc important de se lancer et d’affronter le jugement souvent bienveillant des autres qui seront là pour nous corriger et nous aider à nous améliorer.

visuel : mosaïque d’images libres de droits


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: