Yeezy ce génie !

28 juin 2016 Par Marie Pichereau | 0 commentaires

Dévoilé vendredi dernier sur une plateforme de streaming privée TIDAL  – le nouveau clip de Kanye West « FAMOUS » – créé une fois de plus un tumulte de réactions qui cristallisent à la fois admiration et indignation. Célébrités dénudées, clivage culturels et personnels entremêlés dans des draps de soie immaculés… Le philosophe West nous livre un nouveau tableau controversé de sa vision prophétique à mi-chemin entre le clip d’auteur et l’hommage artistique.

famous-de-kanye-west-1_5623955

Trois mois, c’est le temps nécessaire dont notre excentrique a eu besoin, pour mettre en scène ces multiples sculptures de cire. Fin de la controverse… Il s’agit évidemment de mannequins grandeur nature et non de véritables personnalités (exception faite de l’intéressé et de sa femme). Peu probable de retrouver Bush, Trump, K.Kardashian et Amber Rose – alignés en rang d’oignon dans un même lit ! Dévêtus de surcroît. C’est d’ailleurs sur ce créneau d’incompatibilités et de clivages que le clip « s’anime ». La célébrité et les animosités qui l’entourent sont couchées dans cette fresque impudique où la politique, le monde artistique et culturel célèbrent leurs noces. Cette orgie endormie et un hommage au travail du peintre Vincent Desiderio, dont la fresque « Sleep » CQFD- a été méticuleusement retranscrite. Le fait  que les personnages soient assoupis et presque apaisés contraste et sublime très nettement les conflits qui existent entre chacun d’entres eux. Kimmy et Ray J (la fameuse sex-tape), Rihanna et son ancien compagnon violent Chris Brown, Bush et Donald Trump, Bill Cosby… ou encore Kanye West et la chanteuse Taylor Swift. Le message reste d’ailleurs inchangé : « I think me and Taylor might still have sex/I made that bitch famous ». Traduction : « Je pense que moi et Taylor pouvons toujours coucher ensemble/ J’ai rendu cette salope célèbre ». – FAMOUS – pourrait donc presque dissimuler une portée « anthropologie »  interrogeant la gloire, la représentation et les relations entre ces célébrités surmédicalisées.

Alors que certains saluent le talent de notre rappeur : « Pourquoi doit-on voir ma raie des fesses sur ma statue de cire? Ce mec Kanye est fou, talentueux, mais fou » dixit Chris Brown sur Twitter – d’autres sont plus mitigés voir même horrifiés. Taylor Swift peine à comprendre cet acharnement et la réalisatrice Lena Dunham (série HBO « GIRLS » ) exprime sur page Facebook son indignation : « Voir une femme que j’aime comme Taylor Swift, des femmes que j’admire comme Rihanna ou Anna Wintour, être réduites à une paire de seins fabriquée par un quelconque créateur d’effets spéciaux de la Valley (…), cela me rend triste et inquiète au sujet des adolescentes qui regarderont cette vidéo ». West toujours plus provoquant tweetera quelques heures plus tard : « Can Somebody sue me already #i’llwait ». On peut d’ores et déjà m’attaquer#J’attendrai. Le tweet a été depuis retiré.

Verdict… Même si le clip est techniquement ultra Fake, on doit reconnaître qu’il est aussi ultra créatif et presque mystique. Kanye West « le mégalo », « le corrosif » reste un artiste inspiré et surtout visionnaire.

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: