Sophia Aram entièrement voilée chez France Inter

9 mars 2016 Par Amel Bouziani | 0 commentaires

Sophia Aram défraie la chronique en se voilant de la tête aux pieds chez France Inter. Une réaction  polémique et saisissante de l’humoriste à la remise de la légion d’honneur à un ministre saoudien.

Elle crée la surprise sur les plateaux de la radio France inter, Sophia Aram était en niqab, le 7 mars 2016, en réaction à la légion d’honneur remise à Mohammed bin Nayef, ministre des affaires étrangères de l’Arabie Saoudite, prince héritier, vendredi dernier. L’invité au micro, Jean-Marc Ayrault, était de corvées pour justifier ce choix dans la chronique Le Billet de Sophia Aram.

Sophia Aram, chroniqueuse provocatrice

Censée représenter une ressortissante saoudienne en revêtant l’habit traditionnel d’Arabie Saoudite, Sophia Aram fait par de sa réaction. Vêtue de son voile noir, de gants et parlant avec un fort accent arabe, l’humoriste pose directement cartes sur table en conviant au ministre des affaires étrangères de fournir davantage d’explications au sujet de cette légion d’honneur offerte au prince hériter saoudien, Mohammed bin Nayef de manière bien trop discrète, « en catimini sans derbuka ni trompettes ! ».

Elle reproche également le fait d’offrir bien trop facilement la légion d’honneur à un pays qui pratique la peine de mort et des exécutions à tort. Sophia Aram rappelle le nombre d’exécutés : le Royaume Wahabite dépassait la barre des « 70 décapitations » depuis le début de l’année. Le 2 janvier dernier, pas moins de 47 personnes ont été exécutées en une seule journée. Et c’est en total, en 2015, plus de 150 personnes exécutés.

L’honorabilité, un des critères de la légion d’honneur

Enfin, la cause du blogueur saoudien Raef Badaoui, condamné à flagellation pour « insulte » envers l’islam, est évoquée. De manière totalement satirique elle déclare qu’on pourrait « lui offrir une distinction ». La phrase forte de sa chronique aura été celle-ci : « Je sais pas si ça aiderait à vendre des Rafales, mais c’est toujours mieux de vendre rien du tout que de vendre son honneur ». L’Arabie Saoudite est un pays fortement critiqué pour ses droits de l’Homme, comment peut-être obtenir une telle reconnaissance ? Jean-Marc Ayrault défend le choix en plaidant la « tradition diplomatique » ainsi que plusieurs légions furent données sans qu’il y eut quoi que ce soit de « solennel ». A s’interroger quant à l’authenticité de cet honneur.

Sophia Aram nous a livré un sketch fortement satirique mais qui n’a sûrement pas été du goût de l’ex-premier ministre. Sur les réseaux sociaux, certains ont agi de manière plutôt positive.

Quelques réactions en image :

 

 

 

visuel – Screenshot Sophia Aram dans sa Chronique le Billet de Sophia Aram © France Inter

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: