« Le Baiser de la lune » ou comment aborder l’homosexualité à l’école

5 février 2010 Par
Ariane Lecointre
| 4 commentaires

Félix aime Léo, le poisson chat aime le poisson lune, une histoire romantique et poétique…mais trop gay pour le ministère de l’éducation nationale.

le-baiser-de-la-luneLe petit film d’animation réalisé par Sébastien Watel, « Le Baiser de la lune », a  pour vocation d’expliquer l’homosexualité et l’homophobie aux écoliers de CM1 et CM2. Le court-métrage de 28 minutes est poétique, simple, pas choquant en soit aux yeux d’un public averti. Mais qu’en est-il pour des enfants entre sept et neuf ans ?
Educateurs et pédagogues avaient validé le projet, l’Inspection académique d’Ille-et-Vilaine était partenaire du projet, pas de problème donc pour une partie du milieu enseignant.
Mais une partie seulement, car de nombreux syndicats se sont opposés à ce petit dessin animé, faisant appel au ministère de l’Education nationale. La présidente du parti chrétien-démocrate Christine Boutin a elle-même demandé l’interdiction du film « au nom du respect de la neutralité de l’Education nationale« .
Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, s’est prononcé sur le sujet en déclarant qu’il est « prématuré » de parler d’homosexualité à des enfants de cet âge là. En revanche, le Haut-commissariat à la Jeunesse à lui-même participé au financement du projet à hauteur de 3000 €, ce dont Martin Hirsch se dit « fier« .
Des voix se lèvent, insistant sur le fait qu’il est nécessaire de sensibiliser très tôt à l’homosexualité. Têtu vs Minute, journal extrême droite, le débat n’en est qu’à ses débuts, bien loin d’un baiser de lune.