Beyonce refuse un concert en Afrique et écorche son image de militante

3 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Mercredi, le journal ivoirien Jeune Afrique révèle que Beyonce a refusé de faire un concert en Afrique. Ce scoop vient entacher l’image de militante pour les droits des afro-américains que s’était créé Queen B.

Quelques jours avant son concert au Stade de France le 21 Juillet pour le Formation World Tour, Beyonce refuse de faire un concert privé en Côte d’Ivoire pour la Société des divertissements d’Abidjan (SODA). La raison? L’entreprise basée à Abidjan ne pouvait payer le cachet que demandait l’artiste. Le journal Jeune Afrique révèle, dans un article daté du 27 Juillet, que l’interprète de Lemonade réclamait 4 millions de dollars (3,6 millions d’euros).

Ce scoop entache l’image de celle qui s’était imposé comme une figure importante de la défense des droits des noirs américains. Lors de la mi-temps du Super Bowl, en février dernier, la chanteuse originaire de Houston (Texas) avait, pourtant, multiplié les références aux combats des Black Lives Matter, une association anti-raciste militant contre l’assassinat des jeunes noirs américains par la police. On l’avait également vu lever le poing lors de ce concert, un signe distinctif des Black Panthers. Ce scandale vient entacher la belle semaine de Beyoncé. Le 26 juillet, elle avait, en effet, appris qu’elle était la grande favorite des MTV Video Music Award avec onze nominations.

Visuel: ©Sashimomura – Flickr


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: