La bande-son de Final Fantasy XV sublimée par le London Philharmonic Orchestra !

8 septembre 2016 Par Magali Sautreuil | 0 commentaires

Mercredi 7 septembre 2016, l’orchestre philharmonique de Londres et son choeur se sont emparés des partitions de « Final Fantasy XV », le prochain épisode de la saga culte de Square-Enix, et ce, pour notre plus grand bonheur ! Ce concert exceptionnel, retransmis en direct des studios londoniens d’Abbey Road via Youtube et Twitch, nous a livré des musiques de qualité qui sauront vous charmer !

Celles-ci sont l’oeuvre de Yoko Shinomura. Cette compositrice japonaise s’est déjà illustrée dans ce domaine en signant les bandes-sons de « Parasite Eve », de « Legend of Mana » ainsi que celles de la saga « Kingdom Hearts ». Concevoir les musiques de Final Fantasy était pour elle un rêve, ce concert donné par l’orchestre philharmonique de Londres en est la consécration. Ainsi, pour voir ses rêves devenir réalité, la compositrice, le sourire aux lèvres, s’est spécialement rendue à Londres pour assister à cet événement. Entre deux morceaux, elle a répondu avec plaisir aux questions du présentateur Ian Dickson (Square Enix London) et a partagé avec les auditeurs ses impressions, auditeurs qu’elle a ravis en interprétant le morceau final au piano !

En tout, douze titres ont été joués par l’orchestre philharmonique de Londres et son choeur sous la direction de Terry Davies, soit près d’une heure de pure émotion !

Par rapport à celles de son prédécesseur, Nobuo Uematsu, les musiques composées par Yoko Shinomura sont plus douces et plus romantiques, moins épiques.

En prélude à ce concert, un teaser de « Final Fantasy XV » a été diffusé, accompagné, en introduction de « Gratia Mundi », puis de la chanson « Stand by me ». Ce succès musical de 1961 du chanteur de Rythm and blues Ben E. King est ici repris par Florence Welch et son groupe The Machine. Le choix de cette interprète n’est pas anodin. En effet, cette chanteuse de rock anglaise considère les « Final Fantasy » comme des « jeux mythiques, épiques et magnifiques » et la chanson « Stand by me » comme « une des meilleures de tous les temps, pratiquement impossible à améliorer ». Le défi était donc de parvenir à intégrer ce morceau dans l’univers de son groupe, ainsi que dans celui de la saga, et nous devons avouer que le pari est plutôt réussi. Cette chanson exprime la gratitude de Noctis envers ses amis, gratitude qu’il ne parvient pas à exprimer avec des mots.

Le teaser terminé, débute le concert. Les morceaux joués par ce dernier peuvent être regroupés en trois catégories.

La première se caractérise par des mélodies plutôt douces, voire mélancoliques. « Songs of the Stars / Dawn » en est un bon exemple. Ce morceau, dans lequel les instruments à vent dialoguent avec ceux à cordes, nous a frappés par sa douceur et ses accents quelque peu mélancoliques. « End of the Road »  est aussi une musique on ne peut plus triste, que l’on n’a vraiment pas envie d’entendre quand on joue, puisqu’il s’agit de celle du Game Over ! « Wonderful View » (titre provisoire), de même que « Somnus », un sublime requiem avec quelques envolées lyriques, appartiennent également à cette catégories.

Conformément à la tradition, chaque personnage de « Final Fantasy » a le droit à son propre thème musical. Lors de ce concert, ce sont ceux du héros Noctis et de son amie d’enfance Lunafreya qui ont été mis en avant. À l’instar de leur relation, ces deux thèmes sont profondément liés. La musique de  »Luna » vient choir dans nos oreilles telles des gouttes musicales nous invitant au rêve… Ce thème retranscrit parfaitement le caractère de Lunafreya Nox Fleuret, une femme forte, belle et pleine d’espoirs ! Quant à  »Noctis », dévoilé en avant-première ce mercredi 7 septembre 2016, il est lui-aussi le reflet du caractère de Noctis Lucius Caelum, le personnage principal de « Final Fantasy XV », à la fois timide et protecteur, mais aussi quelque peu rebelle. On aurait pu s’attendre à un thème plutôt épique pour le héros du jeu, mais il n’en est rien. Au contraire, « Noctis » nous offre une musique plutôt douce, où transparaît toutefois la lourdeur de la tâche qui pèse sur les épaules de notre prince.

La deuxième catégorie ne comprend qu’un titre, un interlude empli de gaieté intitulé « Starlit Waltz ». Que de souvenirs nous sont alors revenus ! En effet, nous n’avons pas pu nous empêcher de penser à « Waltz for the Moon » dans « Final Fantasy VIII », où Squall nous faisait montre de ses talents de danseurs !

La troisième et dernière catégorie est constituée de musiques dynamiques, qui ont littéralement plongé au coeur de l’aventure. Il en est ainsi de « Fight Fantastica ». Bien loin de la fanfare habituelle, cette musique a réveillé le guerrier qui sommeillait en nous. C’est une véritable avalanche d’instruments qui s’est déversée sur nous à un rythme endiablé.

Les autres musiques sont plus inquiétantes. « Nox Aeterna », par exemple, présente quelques similitudes avec « One Winged Angel » dans « Final Fantasy VII ». En effet, ce morceau commence piano piano et nous enveloppe petit à petit. Puis, le rythme s’accélère et cède la place aux incantations frénétiques de l’orchestre qui cherche sûrement à invoquer la nuit éternelle ou je-ne-sais quel monstre  !

Même atmosphère pour « Omnis Lacrima« , où les moments d’accalmie s’estompent au profit d’une course effrénée, dont le tempo est marqué par la scansion du chœur.

Dans « Veiled Aggression », des sons sourds témoignent de la gravité de la situation. Le rythme s’accélère et s’emballe quand la batterie s’invite dans la partie.

Enfin, « Apocalypsis Noctis », interprété avec maestria par Yoko Shinomura au piano, est une de nos musiques préférées avec « Omnis Lacrima », où tout l’orchestre s’est joint à l’unisson pour nous proposer un final en apothéose.

Vous l’aurez donc compris, cette bande-son et ce concert constituent sans nul doute de sérieux arguments de vente pour « Final Fantasy XV ». Les émotions suscitées par ces musiques seront d’autant plus fortes lorsqu’elles seront associées à une expérience de jeu. En tout cas, elles nous donnent un avant-goût plein de saveurs pour la sortie française de ce RPG le 29 novembre 2016.

Concert FFXV par le London Philharmonic Orchestra


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: