« VIE ET MORT DE H pique-assiette et souffre-douleur » de Hanokh Levin mise en scène Clément Poirée

23 janvier 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Clément Poirée, futur directeur de la Tempête, monte avec dextérité la pièce de l’auteur israélien Hanokh Levin. Un très bel hommage à l’auteur disparu trop tôt. 

09012017-img_1960_copie

Au sein d’un dispositif léger, un quinconce de portes et de fenêtres, les comédiens déploient leur talent pour sans cesse jouer avec les limites, les règles et les conventions. La musique finit d’échafauder un spectacle qui frise l’ambiance d’un jeu vidéo.

Car Levin veut rendre compte par l’histoire de cette famille qui va se disloquer devant nous de l’égoïsme radical de chacun et de ce que cet égoïsme ne connait qu’un but, gagner la partie au détriment d’un autre joueur.

Chaque comédien compose un univers où le corps cherche à maîtriser l’imaginaire. où l’imaginaire veut produire toutes les fantaisies. Les situations sont assumées puis refusées avec un cynisme absolu et de cette noirceur terrible va émerger nos rires, entre conjuration et inquiétude.

Le texte de Levin exige une mécanique que Poiré attrape. Camille Bernon, Bruno Blairet, Eddie Chignara qui tient la troupe, Louise Coldefy et Luce Mouche défendent leur proposition avec succès. On regrettera certes le sur-jeu caricatural de Emilien Diard-Detoeuf et de Moustafa Benaïbout mais nous sommes dans un jeu vidéo. Cependant que la pièce puissante et envoûtante nous aura un peu dévoilé, et elle mérite en cela d’être dans notre agenda, combien notre bonheur personnel oblige au sacrifice, au sacrifice d’un autre.

avec

Moustafa Benaïbout
Camille Bernon
Bruno Blairet
Eddie Chignara
Louise Coldefy
Emilien Diard-Detoeuf
Laurent Ménoret
Luce Mouchel

scénographie Erwan Creff
lumières Kévin Briard assisté de Nolwenn Delcamp-Risse
costumes Hanna Sjödin assistée de Camille Lamy
musiques Stéphanie Gibert
maquillages et coiffures Pauline Bry
collaboration artistique Sacha Todorov
régie générale Farid Laroussi
habilleuse Emilie Lechevalier
administration et production Lola Lucas

production Compagnie Hypermobile en coproduction avec ARRT – Philippe Adrien et les Productions Somnambules ; avec le soutien de l’Adami et d’Arcadi Ile-de-France ; avec la participation artistique du Jeune Théâtre national et de l’ENSATT.