Une « Etreinte » douce et forte, la marionnette comme un dessin [Chalon Dans La Rue]

21 juillet 2017 Par
Mathieu Dochtermann
| 0 commentaires

Quand un spectacle de marionnettes se donne l’ambition de s’inspirer d’Egon Schiele, on peut s’attendre au meilleur comme au pire, mais c’est un pas dans la meilleure des directions qu’esquisse ici la Compagnie Mue. Esthétique, solennel, poignant, L’Etreinte vaut nettement le détour, ne serait-ce que pour la beauté de ses marionnettes.