« Un pour tous, moi d’abord! » : le nouveau spectacle épique de la Compagnie Colegram

15 août 2016 Par Elodie Martinez | 0 commentaires

Mercredi 10 août, la compagnie Colegram jouait la Première de sa nouvelle pièce « Un pour tous, moi d’abord » sur la place des Célestins (Lyon) dans le cadre de Tout le monde dehors! Une réussite saluée par un public de tous les âges totalement conquis.

Note de la rédaction :

La Compagnie Colegram est encore une jeune compagnie créée en 2014 qui tire de sa jeunesse un dynamise et une inventivité difficilement égalable! En 2 ans, la voilà qui présente son troisième spectacle, Un pour tous, moi d’abord! Comme pour les deux précédents, les membres de la compagnie ont porté le projet du début à la fin, de la rédaction du texte à sa mise en scène. Pour ce spectacle, ils ont également fait appel à Eric Châtenay, maître d’arme à la CARL. Que serait Les Trois mousquetaires sans un peu de combats à l’épée (ou plus exactement à la rapière)?

L’oeuvre emblématique de Dumas est en effet au coeur de ce spectacle : Hélène (Coline Bouvarel, tout juste auréolée de sa médaille d’argent au Championnat du monde d’escrime artistique) se présente au public en attendant que les deux juges de sa soutenance de thèse arrivent, thèse (fictive) portant sur « Etude comparative et sémantique de l’œuvre des Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas du point de vue de sa réalité socio-historique en regard des valeurs narratives et intrinsèques… » etc… Un sujet pointu qui confronte littérature et Histoire, chacune de ces disciplines étant représentée et farouchement défendue par chacun des deux professeurs hauts en couleur. D’un côté, l’historien au pedigree impressionnant (Lucas Bernardi), de l’autre le littéraire « spécialiste de Dumas père et fils de père en fils » (Gaël Dubreuil dont nous vous avons déjà parlé du roman).

Afin de rendre cette soutenance plus vivante, Hélène propose de se plonger littéralement dans l’histoire/Histoire des plus célèbres des mousquetaires en incarnant chacun l’un des personnages : l’historien sera Athos (mais aussi le délirant  Duc de Buckingham) et le littéraire sera Aramis (ainsi que le Cardinal de Richelieu et, généralement, le bouc émissaire tout au long de la pièce). Puisqu’il s’agit de sa soutenance, c’est tout naturellement que Hélène sera d’Artagnan! Vous pensez alors qu’il manque un mousquetaire. Vous avez raison, mais face à un public si nombreux, il n’y a pas de difficulté à trouver un Porthos qui rejoindra l’équipe des comédiens! De même, la troupe n’hésitera pas à piocher dans la foule présente une Reine…

C’est donc à coups de bâton, de mousquet, de rapière, de fouet et de thèse que nous (re)découvrons ces personnages littéraires ET historiques dans des dialogues décapants et intelligents qui sauront faire mouche chez les petits comme chez les grands. Soyez assurés que l’on ne s’ennuie pas, que l’on s’amuse et que l’on apprend, mine de rien, quelques petites choses. Un spectacle pour toute la famille qui mérite un succès que nous lui souhaitons sincèrement et qui a déjà donné envie à certains de courir acheter et lire le roman de Dumas.

Si vous ne nous croyez pas, n’hésitez pas à lire de vos propres yeux le Livre d’Or de la Compagnie Colegram, à vous rendre à Feurs pour voir par vous-même Un pour tous, moi d’abord! ou encore à l’un des autres spectacles de Colegram que sont Panique chez les Mynus et Retour vers le labo (voir leur agenda).

©Elodie Martinez


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: