Un Minuit Chrétien pas très catholique

31 octobre 2008 Par Annabel | 0 commentaires

minuit chrétienUne oeuvre de Tilly, mise en scène par Christian Bordeleau, au théâtre Darius Milhaud jusqu’au dimanche 2 novembre. Ils sont dix sur scène et ont une pêche d’enfer, les acteurs de Minuit Chrétien, la pièce de Tilly, qui se joue en ce moment au théâtre Darius Milhaud ! Le pitch : une famille bourgeoise provinciale se réunit au grand complet la veille de Noël, donnant l’occasion à chacun de vider son sac. Entre la grand-mère au bord de la sénilité et aux yeux qui pleurent, ses deux filles, dont l’une malheureuse en amour, est le stéréotype de la riche bourgeoise, et l’autre qui oscille entre le rôle d’une maîtresse de maison ne mâchant pas ses mots et d’une mère au p’tit coeur, le décor est déjà planté. Ajoutons à cela des gendres à l’humour scabreux, un petit dernier qui aura l’outrecuidance de défier son père, une pièce rapportée qui joue au chat et à la souris avec les nerfs du Pater familias, et la mayonnaise prend. Certains ont le cafard de leur gloriole passée, d’autres rejettent un passé trop lourd. Mention spéciale pour le personnage de Pierre, le père à la moustache, dont j’ai particulièrement apprécié l’énergie et qui tient son personnage jusqu’au bout de la pièce. La mise en scène est originale avec un rideau qui devient transparent lorsqu’il est éclairé et qui permet de faire des apartés cohérents. Même si certains acteurs parlent un peu vite au début ou bien ne reçoivent pas suffisamment l’information dans les premières scènes, la pièce se tient et le texte pourrait se situer, toutes proportions gardées, entre le Festen de Thomas Vinterberg pour le tragique de certains propos et la Noce chez les petits bourgeois de Brecht pour son dérisoire entêtement à vouloir paraître.

Attention les dernières représentations ont lieu ce vendredi et samedi à 21h et ce dimanche à 17h30. 17 euros tarif plein, 13 euros tarif réduit et 10 euros tarif groupe. Théâtre Darius Milhaud, 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris, Métro Porte de Pantin, prendre la sortie Sente des Dorées et suivre cette allée sur la droite. Pour info, si la mise en scène vous a plu, sachez que du 27 octobre au 30 décembre, se produiront Renato Ribeiro et Laurent Artufel à la Comédie Saint Michel dans une pièce écrite par Michel Tremblay et mise en scène par Christian Bordeleau, Parfums d’intimité.

Lien vers une vidéo du spectacle :

http://www.lorpailleur.fr/images/atelier/MinuitChretien.rm

Annabel Benhaiem


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: