Trop de drames et de larmes à Saïgon [Festival d’Avignon 2017]

14 juillet 2017 Par
Christophe Candoni
| 0 commentaires

Sans conteste, « Saïgon » a fortement ému le public du festival d’Avignon. La grande fresque théâtrale et intimiste de Caroline Guiela Nguyen, qui relate bon nombre d’histoires d’expatriés entre la France et le Vietnam décolonisé, se présente comme une traversée sensible, mais excessivement dramatique et lacrymale.