Trahisons, de Harold Pinter mise en scène Christophe Gand au Lucernaire

25 août 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Le prix Nobel de Littérature n’a pas fini d’inspirer le théâtre avec ce texte entre l’univers du vaudeville et celui de Beckett. Souvent Trahisons ce classique du théâtre contemporain n’est que l’occasion d’adaptations tièdes ou convenues. Au Lucernaire la bonne surprise est plurielle.