Thomas Jolly illumine « Thyeste » en ouverture du festival d’Avignon 2018

7 juillet 2018 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

« Je veux la vengeance pure » déclame le chœur. Et si, en fait, Thomas Jolly voulait prouver qu’il n’était plus un jeune metteur en scène à l’occasion de cette 72e édition du Festival d’Avignon ? Avec Thyeste, il a gagné ce soir sa place dans la plus belle cour des grands : la Cour d’honneur du Palais des papes.