Sopro, l’âme de Tiago Rodrigues souffle sur le Festival d’Avignon

8 juillet 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Tiago Rodrigues nous offre Sopro, une expérience qui vient révéler l’invisible : la présence d’une souffleuse, celle du Teatro Nacional D. Maria II à Lisbonne qu’il dirige depuis trois ans. Une merveille qui prouve une fois de plus à quel point ce metteur en scène est juste. Sopro semble être fait pour le Cloître des Carmes et permet au festival de s’interroger sur les liens entre le personnage et l’acteur.