« Richard III, Loyaulté me lie » : la machine est lancée

21 janvier 2016 Par Geoffrey Nabavian | 0 commentaires

La première de Richard III, Loyaulté me lie a eu lieu mardi soir, à Limoges, au Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin. Toute La Culture couvrira le spectacle dans quelques jours.

RICHARD III - LOYAULTÉ ME LIEJean Lambert-wild, directeur du Théâtre de l’Union – Centre Dramatique National du Limousin, nous propose en ce mois de janvier sa vision du roi Richard III, patiemment exposée dans le Carnet de bord de cette création, dont les pages ont couru au sein de Toute La Culture. Pour ce spectacle, ses artistes collaborateurs sont, entre autres, Lorenzo Malaguerra, directeur du Théâtre du Crochetan (Monthey), et Gérald Garutti, directeur de la Compagnie C(h)aractères.

Mais aussi Elodie Bordas, comédienne qui, sur scène, renvoie la balle à Richard, en jouant des personnages très divers, entreprise pour laquelle elle a « rééduqué [son] corps, en tenant compte de [son] histoire » (plus de détails ici). Et Stéphane Blanquet, l’auteur, notamment, du décor, véritable « personnage » auquel il a donné des allures de « palais du rire » étrange, façon fête foraine, et dont le but est de jouer sur les distances entre acteurs et public (plus de détails ici). Ainsi que Jean-Luc Therminarias, le compositeur de la musique.

On vous laisse découvrir ces quelques pages, pour attendre jusqu’à la chronique du spectacle, qui sera dans quelques jours sur Toute La Culture. On souhaite bonne(s) chance(s) à l’équipe pour les premières représentations, car :

« Une fois le navire lancé en pleine mer […] les automatismes de l’équipage sont essentiels pour affronter le grand large : le public, les Théâtres différents, les petites dépressions de l’acteur, les problèmes techniques, les pannes de texte, les embruns qui font perdre la voix, les critiques. Tous ces éléments, identifiables et pourtant imprévisibles dans leur déclenchement et leur intensité, appartiennent au spectacle vivant comme la météorologie, les hauts fonds et l’état des courants marins déterminent le trajet du navire. »

*

Richard III, Loyaulté me lie, est à voir du 19 au 29 janvier 2016 à Limoges, au Théâtre de l’Union Centre Dramatique National du Limousin. Puis en tournée en France.

Visuel : © Tristan Jeanne-Valès


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: