Les spectacles que l’on a déjà vus et qu’il faudra voir à Avignon

20 juin 2016 Par admin | 0 commentaires

Quoi voir à Avignon ? Toute l’année, les rédacteurs ont vu des spectacles qui sont repris intra-muros. Petit guide pour y voir clair.

 

 

 

 

Au Festival d’Avignon

Au Festival,  et c’est une excellente nouvelle, nous n’avons pour l’instant vu aucun spectacle, la V3 d’Olivier Py serait-elle enfin la bonne avec au programme un lot de premières françaises et de créations qui redonnent à Avignon ses ors. On peut tout de même citer une adaptation en version itinérante de Prométhée Enchaîné, jouée et mise en scène par le directeur himself. Donné à l’Odéon alors que Py en avait les reines, le spectacles avait divisé. Pourtant la traduction en est d’une folle actualité. Le maintien de la culture est universel. Avant de brûler les hommes, les nazis ont brûlé les livres. Pourquoi ? Parce qu’un esprit éclairé est plus éloigné de la bêtise qu’un autre. La culture donne aux hommes les armes pour « dire la souffrance », c’est déjà beaucoup. Oui, Prométhée est un travail égocentrique, mais cet égo-là vient d’un acteur essentiel de la politique culturelle. Sa parole, en tant que directeur d’un immense festival et ici excellent comédien, compte. En cela elle devient elle aussi universelle. Prométhée est engagé contre tous ceux qui bâillonnent, allant jusqu’à dire l’impossibilité des récentes révolutions, drapeaux à terre, symbole que l’homme est « éphémère. Pour Avignon, Promethée sera joué par Philippe Girard, Frédéric Le Sacripan et Mireille Herbstmeyer (Notre critique)

Spectacle Itinérant du 6 au 17 juillet

Au Off d’Avignon

« Grisélidis » de Coraly Zahonero, 18h15, Theatre du Petit Louvre, Chapelle des templiers, Entrée rue Félix Gras, 84000 Avignon Téléphone réservation+33 (0) 432760279.

Voulue et conçue par Coraly Zahonero, sociétaire de La Comédie Française, la pièce GRISELIDIS est un choc de théâtre et d’humanité. La pièce participe au programme Singulis voulu par le dynamique et précieux administrateur général de la Comédie Française, Eric Ruf (par ailleurs metteur en scène cette saison d’un Roméo et Juliette remarquable). (Notre critique)

« Ma Folle Otarie », de Pierre Notte, 14:00 au Théâtre des Halles, Salle Chapelle, Rue du Roi René84000 Avignon Téléphone réservation+33 (0) 0432762451 .

Ma Folle Otarie raconte l’épopée d’un homme transparent qui n’a jamais rien vécu et qui, du jour au lendemain, va voir ses fesses tripler de volume. Il fuit le monde jusqu’à trouver refuge auprès d’une otarie qui sera la clef de tous ses mystères. C’est la transformation d’un type au quotidien tiède et mou en une créature qui attire tous les regards et les railleries, le destin d’un humain à l’envie monstre de devenir quelqu’un et de vivre peut-être enfin quelque chose. ( Notre critique)

« Orphans » de Lyle Kessler, Mise en scène : Sylvy Ferrus, 14:45, THEATRE DU REMPART 56, rue du rempart Saint Lazare, Avignon Téléphone réservation +33 (0) 4 90 85 37 48

Cette pièce parle  de la construction difficile de l’individu sans un regard paternel, bienveillant et encourageant. Comment faire sans père? Se le créer de toute pièce ou le kidnapper. Mais on ne remplace pas facilement un père qui n’a jamais existé ailleurs que dans le manque. Tout ceci est il réel?  La scène géniale où Treat interdit à Philip de toucher Harold renvoie à cette question du père réel. Harold existe-t-il vraiment? Ne touchons pas au magique sauf au risque de le faire disparaître. (Notre critique)

« Iliade » de Pauline Bayle, 21:20, MANUFACTURE, 2, rue des écoles, Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 85 12 71

L’Iliade, en 2016 ? Oui et plus que jamais vous direz la jeune metteuse en scène, diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (CNSAD) Pauline Bayle, récemment repérée lors du Prix Impatience,  qui a à la fois le sens du casting, de la dramaturgie et de la direction d’acteurs. ( Notre critique)

« Coûte que coûte », mise en scène et chorégraphie Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth Manufacture, salle Patinoire, Avignon, navette gratuite à partir du site historique de La Manufacture, 2 rue des Écoles, Avignon, du 15 au 24 juillet à 20 h 05 / durée 50 min

On va tous mourir mais avant faisons des spectacles, jouons et dansons, déclarent, un peu timidement, Brigitte Seth et Rose Montillo avec leur nouveau spectacle Coûte que coûte. (Notre critique )

« Amok » avec Alexis Moncorgé , THÉÂTRE DU ROI RENÉ, 17:50, 4 bis, rue Grivolas – 84000 Avignon, +33 (0)4 90 82 24 35 Molière de la Révélation masculine 2016.

L’amok en Malaisie est un accès subit de violence meurtrière qui prend fin par la mise à mort de l’individu après que ce dernier a lui-même atteint un nombre plus ou moins considérable de personnes. Dans la nouvelle de Stephan Zweig, le narrateur rencontre dans un bateau au départ de Malaisie un Amok qui lui décrira sa folie lorsque, après une longue période d’isolement dans la jungle, il fut confronté à une femme blanche qui lui soumit une requête bien particulière. ( Notre critique)

« Le Portrait de Dorian Gray » de Oscar Wilde, Thomas le Douarec, 18:30 CONDITION DES SOIES 13, rue de la Croix, +33 (0)4 90 22 48 43

Par la magie d’un vœu, Dorian Gray conserve la grâce et la beauté de sa jeunesse. Seul son portrait vieillira. Le jeune dandy s’adonne alors à toutes les expériences. ( Notre critique )

« Le crime de l’orpheline » de Florence Andrieu et Flannan Obé, 16:20 THÉÂTRE LA LUNA 1, rue Séverine 84000 Avignon +33 (0)4 90 86 96 28

Après « L’Envers du décor », Florence Andrieu et Flannan Obé nous reviennent avec une nouvelle création loufoque et sanglante où se mêlent théâtre et musique.( Notre critique)

« Le Cas Martin Piche » de Jacques Mougenot, 14:00, 3 SOLEILS (THÉÂTRE/ GALERIE)
4, rue Buffon 84000 Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 88 27 33.

Martin Piche est atteint d’un mal étrange : il s’ennuie. De façon radicale il s’ennuie de tout. Il est étrange, Monsieur Piche. Il ne saisit aucune métaphore, n’a aucun sens de l’humour, n’a aucune psychologie dans ses relations aux autres. Martin Piche n’est pourtant pas autiste. Monsieur Piche est un con. (Notre critique)

« L’affaire Dussaert » de Jacques Mougenot, 17:10 3 SOLEILS (THÉÂTRE/ GALERIE)
4, rue Buffon 84000 Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 88 27 33.

Jacques Mougenot propose dans un seul en scène un très beau texte sur l’art contemporain. Prix Philippe Avron de l’humour 2011. Prix du public au Festival de Dax 2007 (Notre critique)

« Madame Bovary » de Gustave Flaubert, de Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps, 12:05 ACTUEL (THÉÂTRE) 80, rue Guillaume Puy 84000 Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 82 04 02

L’enjeu n’est pas si simple de nous emmener dans l’histoire classique et hyper connue de Madame Bovary et pourtant de nous surprendre. Le pari est gagné par quatre acteurs fantastiques. (Notre critique)

« Le Dernier Baiser de Mozart » d’Alain Teulié, 19:05 ACTUEL (THÉÂTRE) 80, rue Guillaume Puy 84000 Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 82 04 02

Vienne, décembre 1791. Wolfgang Amadeus Mozart vient de mourir. Constance, sa veuve, doit faire front. Seule et désargentée, il lui faut trouver le disciple capable de terminer le fameux Requiem. Franz-Xaver Süssmayr, qui ne la laisse pas indifférente, sera-t-il à la hauteur du Maître? ( Notre critique )

« Le journal d’un fou » de Nicolaï Gogol, Antoine Robinet Metteur en scène : Bruno Dairou, 11:00 AU MAGASIN 31, rue des Teinturiers 84000 Avignon Téléphone réservation +33 (0)4 90 86 11 33

Après Avignon 2013, 2014 et 2015, Le journal d’un fou opère sa reprise. ( Notre critique )

Michaël HIRSCH « Pourquoi ? » à l’Essaïon Avignon (11h25)

Un spectacle comique à la fois brillant et tendre, où les mots et la vie prennent beaucoup de place, laissant juste le bon espace au nombril et à l’identité pour partager la scène d’un « Pourquoi? » magistral.(Notre critique )

Visuel : © Pauline Le Goff


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: