« Le portrait de Dorian Gray » se fait adopter par la Comédie Des Champs Elysées

18 avril 2016 Par David Rofé-Sarfati | 0 commentaires

Apres plus de trois mois au Lucernaire, et à la faveur du succès remporté dans la salle de la  rive gauche, Le Douraec présente sa pièce à la Comédie des Champs Elysées, l’occasion pour nous de vérifier que le talent et le succès sait s’exporter d’une rive à l’autre.

 

 

Séducteur flamboyant mais joyeusement agaçant, Le Douraec  tient son rôle et la pièce. Avec lui nous adorons les aphorismes de Oscar Wilde. Il se régale du festin du texte à telle enseigne que se constitue peut être dans notre envie coupable d’adopter ses mots le plus grand plaisir pour nous d’une pièce qui n’épuise pas de nous plaire. et qui se forme dans cette honte d’aimer un discours aussi irrévérencieux. 

Nous écrivions lors de la création au Lucernaire : Les décors, la scénographie et les costumes sont épatants à habiller le texte de Wilde. Les comédiens sont parfaits à incarner leur emploi sous la baguette du metteur en scène/comédien. Du très bon théâtre qui donne envie de lire ou relire le roman d’Oscar Wilde.

Pour cette reprise les décors, la scénographie et les costumes sont à l’identique et tout aussi efficaces. La scène plus grande de la Comédie des Champs Elysées autorise le déploiement d’un sens nouveau du texte à lire dans les déplacements des comédiens car dans cet espace entre les rapprochements et éloignements apparaît l’érotisme qui circule entre les protagonistes, en particulier, et on repère là le bois du quel se chauffe la misogynie et le machisme, entre les hommes emportés dans une danse saphique au masculin.

Une pièce bonheur à ne pas rater. 

Photos ©Fabienne Rappeneau

Auteur : Oscar Wilde
Artistes : Arnaud Denis ou  Valentin de Carbonnières, Lucile Marquis ou Caroline Devismes, Fabrice Scott, Thomas Le Douarec
Metteur en scène : Thomas Le Douarec

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: