« Le pavé dans la Marne » de Jean-Paul Farré au Lucernaire

23 octobre 2017 Par
Victoire Chabert
| 0 commentaires

Avec sa pièce « Le pavé dans la Marne » au Lucernaire, Jean-Paul Farré nous propose une forte et malicieuse uchronie : si les Allemands avaient gagné la bataille de la Marne ?

sans-titre1

Publié en 2014 et dédié à ses deux grands-pères mobilisés le 1er août 1914, « Le pavé dans la Marne » est un récit en 14 tableaux dont la théâtralité est tellement évidente que son auteur, Jean-Paul Farré, a souhaité l’interpréter sur scène. Jean-Paul Farré, comédien connu pour ses spectacles burlesques et musicaux, est aussi un passionné d’écriture et d’Histoire. Il les aborde dans cette pièce avec de formidables monologues, où dates et événements historiques ne font pas toujours bon ménage. En ces années de commémoration solennelle du centenaire de la Grande Guerre, l’auteur n’hésite pas à en bousculer le récit national et nos certitudes.

Dans cette vraie-fausse conférence historique, Jean-Paul Farré, imagine un conflit durant 47 jours et non plus 1567. Il explique l’enchaînement des événements conduisant à la Première Guerre mondiale, et en révèle toute l’absurdité par l’évocation d’alliances contre-nature et de sentiments belliqueux exacerbés. Le narrateur devient un professeur d’Histoire, à la diction impeccable, décidé à dévoiler ce qu’aucun manuel ne souligne jamais. Car si tout le monde insiste habituellement sur la vaillante victoire de la France contre l’Allemagne, Jean-Paul Farré préfère réévaluer la place de l’homme face au grotesque d’un conflit aux raisons obscures et aux intérêts minimes. Son texte pacifiste par son postulat de départ : « La France a perdu début septembre 1914 la Bataille de la Marne », évoque en creux tout ce qui n’est ou ne serait pas survenu. Il questionne sur ce que serait advenu chaque famille de soldat, de la France, de l’Europe, et de la guerre ?

Le Pavé dans la Marne - ©www.pallages.com

« Le pavée dans la Marne » est une mise en scène du théâtre des opérations militaires, c’est une représentation du théâtre aux armées et un spectacle tout en symbolique. L’acteur, est le chef d’un orchestre d’ombres, il n’aura comme décor qu’un théâtre de foire autour duquel, comme dans l’histoire du soldat, on retrouve âme et fantôme des musiciens des tranchées et des femmes à l’attente angoissée. Ainsi, c’est en toute discrétion que la violoniste Muriel Raynaud s’immisce sur scène, figurant avec ses airs mélancoliques les femmes éplorées de soldats disparus et l’horreur de la guerre. le-pave-dans-la-marne

« Le pavée dans la Marne » est une sorte de fiction dans l’uchronie interprétée par un clown qui sait être grave sous le rire. Mais un rire grinçant qui nous laisse le plus poétique sentiment que le théâtre puisse nous offrir : le doute sur celui ou ceux qui ont gagné !

« Le pavé dans la Marne »  jusqu’au 3 décembre 2017 au théâtre contemporain du Lucernaire >> ici 

Visuel : Affiche du spectacle et ©www.pallages.com