Le festival de marionnettes et de théâtre d’objet MAR.T.O. commence ce samedi

23 novembre 2012 Par
Bastien Stisi
| 0 commentaires

Dédié à la marionnette et au théâtre d’objets, le festival MAR.T.O., rendez-vous marionnettiste contemporain incontournable, ouvre ses portes ce samedi, et se prolongera jusqu’au 8 décembre. L’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, le festival qui a donné ses lettres de noblesse à un art surprenant et injustement méconnu.

Né en 2000 à l’initiative conjointe du Théâtre 71, du Théâtre des Sources et du Théâtre Jean Arp, auxquels se sont rapidement joints de nouveaux partenaires (le Théâtre de Vanves, le Théâtre Firmin Gémier d’Antony et le Théâtre Victor Hugo de Bagneux), le festival MAR.T.O. s’ouvre chaque année à des artistes novateurs et confirmés, ainsi qu’à des figures émergentes de la scène marionnettiste sous toutes ses formes, ainsi qu’à celles du théâtre d’objet. Groupé au sein de six villes des Hauts-de-Seine (Anthony, Clamart, Malakoff, Fontenay-aux-Roses, Bagneux et Châtenay-Malabry), l’évènement accueillera comme chaque année un public nombreux et fidèle, accoutumé aux performances singulières de Morgan Euzenat, marionnettiste autodidacte et plasticien bricoleur, ou de Polina Borisova, artiste éclectique et multi-thématique.

A l’occasion de cette treizième édition, le théâtre Victor Hugo a notamment pris le parti de proposer au public un parcours artistique organisé par le brillant collectif « Aïe aïe aïe » et par la compagnie « À ». L’occasion de découvrir ou de redécouvrir les performances inédites de Julien Mellano et de Dorothée Saysombat, figures centrales de la scène marionnettiste contemporaine.

Noctambules, insomniaques et curieux de tous horizons sont également invités à se joindre à La Nuit de la marionnette, rendez-vous nocturne immanquable qui servira de préambule au festival, et qui accueillera des artistes issus de la planète entière jusqu’au petit matin. Les amateurs de café et de marionnette sont conviés en priorité.

En plus de l’abondante programmation proposée, le festival MAR.T.O. met à disposition des spectateurs des stages, des éclairages, des interviews d’artistes et des rencontres avec les comédiens qui permettront à un public adulte (toute la singularité du festival est là) de combler leurs curiosités les plus profondes.

Visuel (c) : Go !, de Polina Borisova; affiche du festival

 

Le festival de marionnettes et de théâtre d’objet MAR.T.O. commence ce samedi

Informations Pratiques


Le festival de marionnettes et de théâtre d’objet MAR.T.O. commence ce samedi

A partir du 24 novembre jusqu'au 8 décembre 2012

Liens: Le site du festival