Le festival d’Avignon choisit Bertrand Cantat, Jean-Louis Trintignant ne jouera pas

8 avril 2011 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

La présence de Bertrand Cantat dans la dernière pièce de Wadji Mouawad suscite  déjà une vive contestation au Québec. Le spectacle Des Femmes – Les Trachiniennes, Antigone et Electre de Sophocle doit être joué dans la carrière Boulbon du 20 au 25 juillet à Avignon. La programmation prévoyait également la reprise du spectacle Trois Poètes Libertaires du XXe Siècle joué par Jean-Louis Trintignant. Le comédien ne viendra pas à Avignon,refusant « d’être programmé dans une manifestation où se produit également l’homme qui a tué sa fille »

Bertrand Cantat a été condamné en Lituanie à huit ans de prison pour avoir battu à mort sa compagne, l’actrice Marie Trintignant, en 2003. Transféré en France, le chanteur a été remis en liberté en 2007 après avoir purgé la moitié de sa peine.

« Ce qu’il a fait c’est tuer une femme. Pour cela, il a fait quatre ans de prison. Ne pourrait-il pas se faire discret? », questionne Jean-Louis Trintigant dans une interview au Figaro.fr . « Je l’avais trouvé sympathique, mais il a été incapable d’assumer quoi que ce soit après le drame, la mort de Marie en juillet 2003. Et aujourd’hui, c’est un homme que je déteste, et je vais dire une chose terrible, il s’est conduit comme une merde et il est l’homme que je déteste le plus au monde », ajoute l’artiste.

La direction du Festival d’Avignon a indiqué, dans un communiqué, qu’elle « respecte et comprend la décision de Jean-Louis Trintignant, artiste qui a marqué l’histoire du Festival », de ne plus présenter sa lecture de poèmes de Prévert, Vian et Desnos, le 9 juillet, en raison de la présence de Bertrand Cantat. Elle précise également qu’elle « respecte le choix artistique de Wadji Mouawad d’engager Bertrand Cantat parmi les musiciens participant à la mise en scène des trois tragédies de Sophocle ».

Le triptyque devrait être présenté à Montréal, en clôture des événements célébrant le soixantième anniversaire du TNM. Il est déjà programmé à Athènes, puis, en juillet prochain, en Avignon, ainsi qu’à Namur et Ottawa.

Le festival d’Avignon choisit Bertrand Cantat, Jean-Louis Trintignant ne jouera pas