« La Maison vague », trop encombrée pour qu’on s’y sente à son aise? [Biennale des Arts de la Marionnette]

29 mai 2017 Par
Mathieu Dochtermann
| 0 commentaires

La 9ème édition de la Biennale Internationale des Arts de la Marionnette se poursuit. On pouvait y voir le spectacle La maison vague, de la compagnie belge Le Corridor. Un spectacle doux-amer, qui se veut léger comme une ritournelle, sous forme d’un chapelet d’histoires raccrochées à une galerie d’objets plus ou moins inventés, et à de jolis films d’animation. Un petit voyage dans un folklore inventé, à mi-chemin entre le rêve et le réel. Gentiment distrayant, mais la magie n’opère pas, peut-être du fait de la discontinuité de la proposition.