Jérôme Kircher seul en scène dans « Le Monde d’hier » aux Mathurins

24 mars 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Le comédien Jérôme Kircher est seul en scène pour une heure avec les mémoires de Stefan Zweig au Théâtre des Mathurins. Un Monde d’hier qui résonne comme une étrange prophétie dans le contexte politique actuel.

Note de la rédaction :

L’ombre portée d’une chapeau, une chaise, un manteau de feutre gris et une musique à peine audible « comme si elle venait de la pièce d’à côté ». Dans la mise en scène qu’il signe (avec Patrick Pineau) et joue du Monde d’hier, Jérôme Kircher suggère plus qu’il incarne Zweig. C’est un choix qui nous fait pénétrer dans un monde d’autant plus ténébreux qu’il vient de finit pour toujours. Appuyant et allongeant parfois les dernières consonnes, il partage sobrement un texte parfaitement appris en à peine plus d’un mois et rempli de grands noms et de belles rencontres, ainsi que l’effroi qui saisit l’auteur à succès à partir des années 1930 et de la monté du nazisme.

Le texte résonne fort au lendemain du 22 mars, du 13 novembre, du 14 février, des 7 et 9 janvier… Vienne au crépuscule brille de mille feux et rencontre d’autres capitale européennes dans ces morceaux choisis bien taillés au cœur des mémoires de Zweig. Et la (bonne) sélection est faite par Kircher lui-même, mais aussi par l’auteur passionné d’une pièce sur les Derniers jours de Stefan Zweig : Laurent Seksik.

Le Monde d’hier, d’après Stefan Zweig, adaptation Laurent Seksik, mise en scène : Jérôme Kircher et Patrick Pineau, avec Laurent Kircher. Durée 1h. Matinée le dimanche à 15h.

visuel : affiche officielle


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: