« HAMLET TRANSGRESSION » : 35 Minutes de Bonheur au Théâtre de l’Aquarium

13 novembre 2016 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Hamlet doit urgemment venger son père, mais il lui faudra cinq actes et des années pour y arriver… Entre temps, combien de mots (« Words, words, words… ») pour retarder le passage à l’acte, pour chercher une issue, pour contourner l’impuissance ? ! Hamlet n’est-il pas la figure même du poète qui tente de nommer le présent, à défaut de pouvoir agir sur lui ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *