[Festival d’Avignon] La monstrueuse beauté des Damnés d’Ivo van Hove

7 juillet 2016 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 3 commentaires

Depuis combien de temps la Cour d’Honneur ne s’était pas levée ? C’est si rare qu’il est impossible de se souvenir. Olivier Py a fait un choix osé, un choix qui suscitait doutes et questions et il a eu raison. La traduction qu’Ivo Van Hove a fait du film Les Damnés, de Visconti, et la façon dont il a fait sienne la troupe du Français tiennent de la haute technicité mais surtout d’une bonne dose de génie.