Création d’un label national pour les arts de la marionnette

9 février 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 1 commentaire

A l’occasion d’une visite à Charleville-Mézières le 3 février 2017 sur le chantier des futurs locaux de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM), Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, a annoncé la création d’un label national pour les arts de la marionnette. 

20 000 Lieues sous les mers 3

La ministre souhaite que le nouveau label conforte juridiquement et financièrement les structures dans la durée. Elle a par ailleurs présenté les avancées en matière de politique de soutien aux arts de la marionnette qui vient achever un plan de plus de 800 000 € supplémentaires, hors investissements, en 2016-2017 (en hausse de 15% sur un apport global de l’Etat au secteur de 5 M€). Ce plan  s’engage ainsi à soutenir les compagnies et équipes artistiques conventionnées (+ 200 000 €), les structures dédiées à la marionnette et notamment les lieux de compagnonnages dirigés par des artistes (+ 195 000 €) et les scènes conventionnées et autres lieux (+ 185 000 €),  l’Ecole Nationale Supérieure des arts de la marionnette et enfin le Festival mondial des théâtres de marionnettes (+ 80 000 € pour la Biennale).

L’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette, école unique au monde, inaugurera son nouveau bâtiment en septembre prochain pendant le Festival mondial des théâtres de marionnettes. L’école délivrera dès cette année le nouveau diplôme national supérieur professionnel de comédien, spécialité marionnettiste.

Crédits Photos © Brigitte Enguérand