C’est noël tant pis de Pierre Notte, mis en scène par Pierre Notte

8 février 2017 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

L’affiche est trompeuse car elle nous fait croire à une comédie à la française ou à du médiocre théâtre de boulevard. Or, cette farce féroce autour de Noël dans laquelle une famille va exploser devant nous constitue bien autre chose. Cette pièce reprise depuis le 26 janvier à La Comédie des Champs Elysées est une chose intelligente, pertinente et drôle. On y retrouve avec bonheur la poésie fine et subtile de lauteur associé et conseiller au Théâtre du Rond-Point Pierre Notte. 

photo-c-est-noel-tant-pis-1

A la veille de Noël, un père installe les boules du sapin et refuse les faveurs sexuelles que sa femme lui propose. Les deux fils débarquent au mauvais moment avec la « pièce rapportée », la belle-fille.

La situation est posée construite autour des frustrations, des jalousies, des victoires et des défaites anciennes, des traumatismes et des réparations ratées, de la répartition des rôles à laquelle aucune famille n’échappe, à laquelle aucun père, aucune mère, aucun fils ou fille ne sait se déprendre. Chez Notte,  comme à chaque fois (Sortir de sa mère, Perdus Dans Stockholm, Sur Les Cendres en Avant, ou encore Ma Folle Otarie), en cela le texte est merveilleux, on se querelle autant sur le sens des mots que sur les mots eux mêmes, sur la façon de les dire que sur ce besoin de les répéter sans cesse. Spectateur, nous savons bien de quoi cela parle et les rires, car la pièce est très drôle nous sauvent.

Les comédiens poussent la proposition aigre douce avec un immense  talent. Bernard Alane est un parfait mari psychorigide, Romain Apelbaum, nous émeut dans sa position intenable d’aîné, Brice Hillairet, (vu entre autre dans Ma folle Otarie) interprète un fils tout d’ambiguïté et de sensibilité; la géniale Silvie Laguna, une hilarante mère frustrée reconduit sa performance de Perdues dans Stockolm et  Chloé Olivères, (vue entre autre dans Sortir de sa mère / La Chair des tristes culs) , talentueuse joue la pièce rapportée.

Autour de la grand mère mourante, cette troupe se sera entre-tuée sur un champ de ruine puis se souviendra  du bonheur d’être ensemble. Et on s’enlacera de nouveau, en attendant le prochain Noël.

Au Lucernaire, on peut voir aussi en ce moment La Noce , également mise en scène par Pierre Notte.

21h00

du mercredi 8 février 2017
au samedi 29 juillet 2017

Comédie des Champs Elysées
15 avenue Montaigne , 75008 Paris

Auteur : Pierre Notte
Artistes : Bernard Alane, Romain Apelbaum, Brice Hillairet, Silvie Laguna, Chloé Olivères ou Juliette Coulon
Metteur en scène : Pierre Notte