Cérémonie des Molières 2018 : le palmarès !

29 mai 2018 Par
Claudia Lebon
| 0 commentaires

La cérémonie des Molières 2018 s’est déroulée hier soir à la salle Pleyel, orchestrée par Zabou Breitman. Découvrez le palmarès complet de cette 30ème édition.

« Restons conscients que nous sommes un exemple rare de liberté de création, un rempart merveilleux et puissant à l’obscurantisme » La maîtresse de cérémonie, Zabou Breitman, ouvre cette nouvelle Nuit des Molières en saluant la création théâtrale et en appelant chacun à être « heureux, combatif, enthousiaste et vigilant ».

adieumhaffmann-128

Cette année, Jean-Philippe Daguerre est mis à l’honneur avec sa pièce Adieu Monsieur Haffman, une bouleversante histoire d’amour sous le Régime de Vichy, qui remporte quatre trophées, dont le Molière du théâtre privé. Joël Pommerat reçoit deux Molières pour sa pièce Cendrillon ainsi que le Molière du jeune public pour Le Petit chaperon rouge.

Cette 30ème édition salue le talent d’Ariane Mnouchkine en récompensant sa pièce, Une chambre en Inde, injustement oubliée en 2017. Absente de la cérémonie, Ariane Mnouchkine, aujourd’hui âgée de 79 ans, est la troisième femme à recevoir le Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public.

L’humour grinçant de Blanche Gardin est justement distingué cette année. Assurant encore une fois le show, la comédienne se remet elle-même le Molière de l’humour qui récompense son formidable spectacle Je parle toute seule.

Notons également le talent exceptionnel de Rod Paradot qui reçoit le Molière de la révélation masculine pour son rôle très émouvant dans Le fils, de Florian Zeller. L’acteur Jean-Pierre Darroussin est également distingué par le Molière du comédien pour son rôle dans Art de Yasmina Reza, une pièce du théâtre privé.

Déception pour les fabuleuses Fourberies de Scapin de Denis Podalydès qui n’a remporté aucune distinction.

Voici la liste complète des distinctions :

Molière du théâtre public : Une chambre en Inde, d’Ariane Mnouchkine
Molière du théâtre privé : Adieu monsieur Haffman, de Jean-Philippe Daguerre
Révélation féminine : Julie Cavanna, dans Adieu monsieur Haffman
Révélation masculine : Rod Paradot dans Le fils
Molière de la comédie : Le gros diamant du prince Ludwig, mise en scène de Gwen Aduh
Molière de la comédienne d’un spectacle de théâtre public : Marina Hands dans Actrice
Molière du comédien d’un spectacle de théâtre public : Jacques Gamblin dans 1 heure 23’14  et 7 centièmes
Molière de la comédienne d’un spectacle privé : Laure Calamy dans Le jeu de l’amour et du hasard
Molière du comédien d’un spectacle privé : Jean-Pierre Darroussin dans Art
Molière de l’auteur francophone vivant : Jean-Philippe Daguerre, pour Adieu Monsieur Haffman
Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre public : Ariane Mnouchkine, pour Une chambre en Inde
Molière du metteur en scène d’un spectacle de théâtre privé : Joël Pommerat pour Cendrillon
Molière de la création visuelle : Cendrillon de Joël Pommerat
Molières du spectacle musical : Histoire du soldat, mise en scène de Stéphan Druet
Molière du jeune public : Le Petit Chaperon rouge, de Joël Pommerat
Molière de l’humour : Blanche Gardin dans Je parle toute seule
Molière « Seul en scène » : Vous n’aurez pas ma haine, mise en scène de Benjamin Guillard

Visuel © Evelyne Desaux