Avignon Off : « Trudi 1933, présent composé » : Les histoires de familles, c’est toujours compliqué

24 juillet 2018 Par
Magali Sautreuil
| 0 commentaires

Qu’est-ce qui reste ? D’où vient-on ? Qui sommes-nous ? Autant de questions qui taraudent Véronique Bret et qui lui ont permis de créer « Trudi 1933, présent composé », un spectacle très personnel teinté de poésie. Dans cette pièce, elle rend hommage aux trois générations de femmes qui ont marqué sa vie avec un langage qui lui est propre, mêlant théâtre, danse, vidéo et photo.

spectacle_21738

Le langage avec lequel Véronique a composé sa pièce est le reflet de son histoire familiale : le texte et le jeu de comédienne sont un hommage à sa grand-mère Trudi, une actrice berlinoise qui a fui l’Allemagne nazie en 1933, les photos, une ode à sa mère, Lolita, photographe de métier. Quant à la danse, c’est une allusion à elle-même, ou plutôt à celle qu’elle était à 20 ans, Lola, danseuse dans une compagnie allemande de théâtre dansé.

Véronique est le produit de toutes ces histoires, de ces trois destins de femmes extraordinaires. Elle est le lien qui les unit les unes aux autres. Cet héritage est à la fois une richesse et un poids. Être ce que sa mère a le mieux réussi au monde n’est pas forcément évident à vivre tous les jours.

Alors, afin d’exprimer ce qu’elle n’a jamais pu dire à ses aïeules de leur vivant, Véronique a eu l’idée de ce spectacle, où une mère et une grand-mère parlent à leur fille et petite-fille par delà la mort. Une connerie, aurait sûrement pensé Lolita. Une pièce teintée de poésie, un hommage touchant à sa famille, selon nous.

Véronique, seule en scène, interprète ces trois artistes, que l’on aperçoit également sur les photos de sa mère et les vidéos projetées durant le spectacle. Certains plans semblent ainsi se dédoubler, comme lorsque Véronique danse en reproduisant les mêmes gestes que Lola sur la vidéo. À l’instar des ombres portées qui se détachent sur le fond blanc à l’arrière-plan, ces souvenirs surgissent tels des fantômes du passé. À moins que cela ne soit une manière subtile d’évoquer le fait que Lolita ait toujours vécu dans l’ombre d’une mère célèbre, une mère qu’elle ne pourra, selon elle, jamais égaler. En effet, avec sa gouaille et son penchant pour l’alcool, elle ne pourra jamais être ne aussi grande dame que Trudi.

Les histoires de famille, c’est toujours compliqué. Mais il ne tient qu’à nous d’en faire une force, un tremplin vers l’avenir et non une entrave, ce que Véronique a plutôt bien réussi à faire. Et elle partage ici avec nous ce spectacle de théâtre dansé, où se mêle la destinée de ces trois femmes qui ont forgé son identité et à qui elle rend un hommage empreint d’une émotion contenue.

Informations pratiques :

Trudi 1933, présent composé, de et avec Véronique Bret, présentée dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 6 au 29 juillet 2018, relâche les mardis, à 16 heures 05, au théâtre de l’Isle 80. Durée : 1 heure 12.

Visuel : © Affiche officielle

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à découvrir ici.