Avignon Off : « Je t’aime papa mais… merci d’être mort », « j’en avais assez de tes conneries »

24 juillet 2018 Par
Magali Sautreuil
| 0 commentaires

Je t’aime papa mais… merci d’être mort. L’auteur n’aurait pu choisir meilleur titre pour sa pièce. Le propos est dur, puisqu’il s’agit de résilience, de notre capacité à vivre et à surmonter les difficultés du quotidien. Mais le spectacle, à l’esthétique soignée, est d’une infinie douceur et poésie.