Papercut de Yael Rasooly

14 janvier 2018 Par
David Rofé-Sarfati
| 0 commentaires

Après avoir écumé 25 pays et à la suite d’un immense succès à Avignon (en 2016 le pièce alors programmée à 11H00 se jouait à guichets fermés durant 4 semaines), après avoir remporté de nombreux prix dont le Grand Prix de la performance solo du Festival Fringe de New York, Paper Cut, théâtre d’objet et de papier démarre une nouvelle tournée en France. 

Une secrétaire gironde et fantasque, entre Miss Marple et de Betty Boop, vit dans sa tête et nous emmène par le rire dans son monde imaginaire. Assise à son bureau entre un téléphone en bakélite, une lampe de bureau et un transistor, elle s’invente un cinéma portatif. Son bureau devient un plateau de la Warner et réalité et fiction s’affrontent dans un scénario à la Hitchcock.

Vous avez, enfant confectionné des personnages de fiction à partir de photos découpées dans des magazines ? Yael Rasooly certainement. Et la jeune diplômée de l’Ecole d’arts visuels de Jérusalem a décidé d’en construire un spectacle hilarant, (déjà présenté lors de plus de cinq cent représentations dans le monde). A la fin de la représentation, le public peine à finir d’applaudir et à quitter la joie procurée par ce spectacle. A ne pas rater.

Deux prochaines dates :

Vendredi 2 février –  Festival  Méli Mélo / Cestas ( vers Bordeaux), à 20:30

Mardi 6 février – Centre culturel Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne à 20:30

Interprète : Yael Rasooly