[Avignon OFF] Les Pigments à La Luna

13 juillet 2016 Par David Rofé-Sarfati | 0 commentaires

Chloé est artiste peintre, Nicolas est neurologue. Tous les deux s’aiment. Quatre ans d’amour brutalement assombris. Alors que leur histoire prend fin et que la confiance est brisée, un événement va re-distribuer les cartes.

 

Impossible de rendre compte de l’intrigue sans spoiler. Nous préférons laisser le spectateur découvrir le destin passionnant et chaotique de ce couple qui va peut être mourir deux fois.

Le décor branché cherche à gommer le parti pris bourgeois de l’appariement entre un brillant neurologue rigoureux et une peintre dilettante et toujours en retard. La mise en scène faussement provocatrice refuse d’assumer son classicisme, on rentre et on sort à cour, on se réfugie à jardin.

Il n’empêche.

Nous sommes captivés. Cette jeune troupe sert un texte admirable, aiguisé, sûr et opérant. Une pièce que l’on se représente très vite à Paris dans un théâtre de la rive gauche. Les deux comédiens sont remarquables à nous entraîner vers cette pente où nous ne parviendrons à décider si ce couple doit survivre ou pas. Un très beau texte servi par l’auteur Nicolas Tafin et Mathilde Moulinat qu on ira applaudir à La Luna jusqu’au 31 juillet.

Du 7 au 31 juillet, Théâtre La Luna à 12h40, Auteur : Nicolas Tafin, Artistes : Mathilde Moulinat, Nicolas Taffin, Metteur en scène : Elodie Wallace. 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: