[Avignon OFF] « Trahisons » de Pinter au Ateliers d’Amphoux

15 juillet 2016 Par David Rofé-Sarfati | 1 commentaire

Cette critique de la pièce de Pinter proposée en Avignon par une compagnie niçoise est dédiée aux victimes de l’attentat de Nice et à leurs proches.Trahisons est une merveilleuse mécanique à remonter le temps au sein d’un triangle amoureux. Rowena Cociuban qui avait fort à ferrailler depuis la géniale mise en scène des TGStan, s’empare du texte et parvient ici à réinventer la pièce.

Dans un décor minimaliste, les personnages vont se rencontrer dans une suite d’épisodes de parjure ou d’aveux, d’infidélité ou de confessions. Les épisodes sont montés anti-chronologiquement et nous sommes les seuls à connaitre l’ensemble des relations et des trahisons entre les êtres.

Les personnages parlent vrai dans une langue directe et économe.  Le choix de la mise en scène épurée, de la direction d’acteurs sur la retenue conjugués avec la beauté (et le talent) des acteurs (on pense plus aux éphèbes et pin-up de Hélène et les garçons) pousse la pièce de Pinter dans l’actuel. Le prix Nobel anglais prend un coup de jeune sans y perdre la force de son texte, sans nous couper de cette charge qui nous incombe, de tout savoir et donc de tout juger.

Dans le public, le couples s’attrapent les mains à la dérobée pour vérifier quelque chose sans doute. La pièce fonctionne.

Auteur : Harold Pinter 

Artistes : Julien Croquet, Eve Stievenard, Remy Bottin


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Trahisons au Festival Off d'Avignon 2016 - Ateliers d'Amphoux

Laissez un commentaire: