« Je brasse de l’air » : mécaniques poétiques pour émerveillement déambulatoire

24 septembre 2015 Par
Mathieu Dochtermann
| 0 commentaires

Je brasse de l’air, c’est un objet artistique insolite et sensible, la rencontre d’un récit intimiste et délicat avec des mécaniques précieuses, œuvres d’art échappées de leur atelier. Autant déambulation qu’exposition, autant performance que théâtre d’objet, c’est un spectacle fragile et émouvant, un miracle d’équilibre qui se tient là, dans une flaque de lumière, au bord du noir. Doucement, la petite histoire qui tisse le lien entre les mécanismes prend le public dans sa toile invisible, et fait ressortir en lui l’enfant craintif et émerveillé… Présenté par la compagnie L’Insolite Mécanique au Festival Mondial des théâtres de Marionnettes, ce spectacle tournera encore fin 2015 (à Marseille puis à Angers) et en 2016. L’occasion pour Toute La Culture de rencontrer Magali Rousseau, conceptrice des objets et du texte, et son complice Julien Joubert, touche-à-tout de génie, ici à la régie et à la clarinette.