Orphée et Eurydice de Gluck dans la version d’Hector Berlioz et Pauline Viardot

17 octobre 2018 Par
Victoria Okada
| 0 commentaires

L’Opéra Comique a toujours des idées originales. Cette fois, il présente Orphée et Eurydice de Gluck, l’œuvre que l’on croyait connaître par cœur à force d’entendre à maintes reprises en versions italienne et française. Le pari de la Salle Favart est de monter la partition que Berlioz a remaniée en 1859 pour la contralto Pauline Viardot. Le pari accueilli avec grand succès.