Sofia Coppola et son adaptation de la Traviata pour l’Opera de Rome

25 mai 2016 Par Kevin Depessemier | 0 commentaires

Sofia Coppola, à qui l’on doit Lost in Translation ou bien The Virgin Suicides, fait ses débuts à l’opéra en produisant La Traviata de Verdi pour l’Opéra de Rome. 

Son aisance a allier l’image à la musique, le classique et le moderne, les scènes langoureuses et les thèmes dramatiques, c’est ce qu’offrira sûrement Sofia Coppola pour cet opéra en trois actes de Giuseppe Verdi. En collaboration avec le créateur Valentino pour offrir à ce chef-d’oeuvre un nouveau souffle, ce dernier avait demandé de faire parti du projet après avoir vu Marie-Antoinette, l’adaptation de la vie décadente de dernière reine de France, sortie en 2006. C’est d’ailleurs la fondation Valentino qui s’occupe de financer le projet.

Le Dimanche 22 Mai ce fut la première de l’opéra au Teatro dell’Opera di Roma avec de nombreux guests comme Monica BelluciKeira Knightley ou encore Kim Kardashian et son mari, plus proche de Valentino que d’opéra. Du beau monde pour assister à cet opéra nouvelle génération. Si Rome est bien trop loin pour vous, l’Opéra Bastille présente sa propre version, mis en scène par Benoît Jacquot du 20 mai au 29 juin 2016.

Visuel : La Traviata de l’Opéra Bastille.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: