Dans la « Lucia » de Serban, la soprano Pretty Yende brille

18 octobre 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Après plus d’une cinquantaine de représentations dans les décors imaginés par le metteur en scène Andreï Serban (1995), la Lucia Di Larmermoor (1885) de l’Opéra Bastille est de retour jusqu’au 16 novembre 2016. Dans le rôle titre, ce 17 octobre 2016, prenant la suite de chanteuses illustres comme June Anderson, Natalie Dessay, Patrizia Ciofi ou Sonia Yoncheva, la Sud-Africaine Pretty Yende (en alternance avec Nina Minasyan) a été ovationnée dans le rôle de l’amoureuse folle de Walter Scott. Une belle production où des décors qui ont pu choquer il y a 20 ans sont devenus d’un élégant classicisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *