Bérénice montée à Garnier et descendue dans la tombe

2 octobre 2018 Par
La Rédaction
| 0 commentaires

Réinterpréter des textes classiques pour en faire des créations contemporaines est un choix audacieux de l’OnP. Confier la création de cette rentrée à Michael Jarell et sa mise en scène à Claus Guth annonce la couleur. Choisir le chef d’œuvre de Racine, Bérénice, relève de la prouesse. Si la musique et son interprétation intéressent, l’adaptation pêche par un excès d’effets de manche qui trahissent l’œuvre.

Par Pascal Gauzes