« Dis à quoi tu danses », une mise en abyme des contes pour enfants à la Villette

18 décembre 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

La chorégraphe Séverine Bidaud s’amuse jusqu’au 23 décembre à raconter aux enfants La petite fille aux allumettes, Le petit chaperon rouge et Le vilain petit canard dans une version croisée, hip-hop et sans parole. Un pari risqué et totalement réussi.

Dis, à quoi tu danses ? (Compagnie 6e Dimension) from Bonneuil-sur-Marne on Vimeo.

Le plateau est recouvert de copeaux blancs. Des enfants dans le public enquêtent : »c’est de la neige », dit une petite fille de 5 ans, « c’est une fête », dit un petit garçon à peine plus âgé. Sur le plateau à bord rond de la petite salle de la Grande Halle de la Villette, ponctué d’un grand écran, dort une jeune femme, vêtue de haillons. Elle (Séverine Bidaud)  est la petite fille aux allumettes, directement  sortie du triste conte d’Andersen.

La voix intervient rapidement pour poser le cadre du « Il était une fois » dont le spectacle va vite se libérer. Le fil conducteur est de faire entendre les textes, non-dits, par la danse. Les gestes sont totalement hip-hop et break, ce qui donne aux personnages des allures d’automates qui font rire les enfants. L’idée très ambitieuse est de mêler les contes, de les croiser pour les faire dialoguer entre eux.

Alors la petite fille aux allumettes rêve et elle voit apparaître le petit chaperon rouge en pas de deux avec un loup à quatre pattes, elle voit aussi le vilain petit canard se transformer en cygne, les vocalises empruntées à Donald Duck ! La voix est suppléé par la danse qui n’a rien d’un mime. Les enfants comprennent sans difficulté cette pièces non récitative aux figurations reconnaissables (le chaperon est vêtu d’une cape et d’un tutu rouge).

Dis à quoi tu danses est un spectacle parfait pour faire entendre aux enfants une autre façon de raconter une histoire. La création vidéo de Pascal Minet intègre à merveille les dessins de Jean-Charles « Trippin’Cloud » Zambo qui nous balance en une seconde d’un conte à l’autre.

A voir.

Interprétation 2017-2018  ; Séverine Bidaud, Sandra Geco en alternance avec Jane-Carole Bidaud, Cault NZelo, Clément Guesdon- Créé et interprété par Jane-Carole Bidaud, Séverine Bidaud, Farrah Elmaskini, Cault NZelo. Jusqu’au 23 décembre à la Grande Halle de la Villette. Tout public, dès 5 ans.

Visuel : ©Patrick Berger