Valberg The place to rire !

19 février 2016 Par Bérénice Clerc | 0 commentaires

La ville de Valberg et sa semaine du rire nous propose d’être jury de sa deuxième semaine du rire en montagne, grand bien nous pris d’accepter car l’aventure fut riche de découvertes, beautés, soleil, rencontres et rires partagés. Entre montagnes, neige, nature, soleil et spectacles il y a énormément d’instants de vie à raconter.

Tout a commencé gare de Nice, la pluie de Paris derrière nous, la grisaille disparue à mesure que le sud approchait. Les mimosas, la mer bleue agitée par les vents renvoyait la lumière.

Un car quasi vide nous attend, l’équipe présente de Valberg et du festival est adorable, nous allons chercher le reste du jury et les parrains du festival dont l’avion vient juste d’atterrir chahuté par la tempête. Patrice Laffont, Smaïn, Ambroise Michel, sont là, Tex les rejoindra plus tard sur place.

Des programmateurs, des journalistes, des humoristes, une joyeuse bande qui tremble un peu quand on leur annonce la route sinueuse à venir et le mal des transports possible sans oublier la peur au dessus des ravins.

La route est magique, un Colorado français aux roches rouges pleines de fer, sculptées à merveille par la nature. Un chemin comme un rouleau de réglisse, la montagne approche, le vide somptueux et l’impossibilité de croiser un car en face force à une pause. Tout le monde se présente et la bonne ambiance commence.

Valberg, the place to be, nous voici après 2h de route, la beauté des 1700 m d’altitude se mérite !

Chacun ses pénates, la folle équipe se retrouve en terrasse car le soleil est au rendez-vous et ne nous quittera pas de la semaine.

Les habitants et commerçants de Valberg sont très chaleureux, à l’écoute des demandes des uns et des autres, ils sont heureux d’accueillir le festival du rire en montagne pour la seconde fois et les parrains jouent le jeu. Patrice Laffont accepte gentiment d’appeler la mère d’un jeune homme pour son anniversaire, elle semble impressionnée à l’autre bout du fil, cela le fait sourire. Une photo seul, à deux, en terrasse, au spectacle, sur les pistes, toute la journée Smaïn, Patrice Laffont, Tex et Ambroise Michel répondent avec patience et gentillesse à toutes les sollicitations.

Ambroise Michel a la palme, il est là parrain sans se prendre au sérieux, il a joué 9 ans dans « Plus belle la vie », a quitté la série depuis 3 ans pour d’autres routes d’acteur et pourtant pas une minute sans entendre le nom de son personnage dans la bouche d’un passant, certaines jeunes femmes tremblent en s’approchant de lui comme si sa beauté et sa place d’acteur au quotidien chez les gens le rendaient inaccessible !

Une photo pour ma cousine qui regarde tous les soirs Plus belle la vie, une vidéo pour ma belle sœur très malade, votre mot pourrait la guérir et une autre vidéo pour ma grand mère impotente, elle vous aime… Il se prête au jeu, parle face aux téléphones, sourit, répond, il fait le service après vente de son métier avec brio !

Bernard Lubrano, le programmateur, créateur du Festival du rire se transforme en MC pour les spectacles de 17H30 et de 20H30. Ils aiment les artistes a envie de leur donner la chance de rencontrer les rires du public. Le festival ouvre son bal avec le spectacle de Gérald Dahan, en retard pour cause de tempête et d’atterrissage houleux à Nice, il en fera même un sketch ! Imitations, transformations, récits de canulars, Dahan livre un très long spectacle sous les rires et les applaudissements de la salle comble.

Les spectacles programmés à 17h30 sont les plus difficiles à jouer. Il fait encore jour, le public vient à peine de déchausser les skis, il faut une énergie quasi surnaturelle, des spectacles rodés et souples pour déclencher les rires et les bravos. Jeanfi, Topick, Aymeric Lompret, David Buniak, et Jean-Patrick Delgado (idole des festivalières et des habitantes de Valberg s’y frotte avec engagement et passion.

Pour les masters, nous, jurés du festival nous transformons en spectateurs positifs, nous décidons de remettre à chacun un prix. Benjy Dotti, Laurence Ruatti, Cyril Etesse, Fanny Mermet, Fabienne Durand, Vanessa Deflaque, Ariane Echalier, Anthony Joubert, Terry Cometti et Alexandre Barbe ont tous reçu une petite statuette pour féliciter leur travail et leur envie de faire rire.

Certains ont bien réussi le pari du rire, d’autres soyons honnête étaient loin d’être à la hauteur de la scène mais il est tellement difficile de tenir une salle en haleine soulevée par le texte, la présence, le corps, le rythme, les ruptures, la possibilité d’improviser et tant d’indicibles ! Encourager la création et soutenir les jeunes acteurs est très important, il ne faut pas hésiter à découvrir des pépites chaque année à Valberg.

La journée chacun trouvait son rythme, les skieurs avaient beaucoup de chance, de nombreuses pistes étaient ouvertes grâce à la neige de culture. A vive allure, verte, noire, rouge, bleue, un café, un restaurant d’altitude, un chocolat au génépi, tout est doux pour le goût et l’ambiance.

17h30, premier spectacle, 20H30 le spectacle du soir puis après les applaudissements nous allions découvrir un restaurant de Valberg. Ambiance festive, rires garantis, tout le monde se mélange et discute, de la montagne, des spectacles et de la vie ! Les saveurs sont multiples, mention très spéciale à  « l’Italiano » où le patron fit le show et nous servit des délices italiens savoureux de l’entrée en passant par le plat, le dessert sans oublier le limoncello !

La nuit tombe, les corps se rapprochent, les équipes se resserrent, un dernier verre au « Blanche Neige », aux « Marmottes » ou chez les uns et les autres. Valberg est idyllique, la station aime les enfants, un véritable espace leur est réservé, « Les piou-piou », un endroit idéal pour découvrir la neige, se sentir à l’aise et maîtriser ses skis sans la pression ou la peur des parents avec des professionnels qui ont imaginé des parcours ludiques et drôles pour les plus jeunes. Il y a même une crèche pour les parents des plus petits désireux de skier en toute liberté.

Des balades sont possibles partout, en lien avec la nature et le Mercantour, un télésiège permet même l’accès d’un restaurant d’altitude aux piétons, une piscine avec pataugeoire, ici tout le monde est bienvenue.

Un petit coin de paradis se cache même en bas des pistes de ski de fond, La Vallée Blanche ! L’accueil, la décoration, les petits plats et les cocktails maison sont délicieux. Cet hôtel est à tester absolument surtout le bain nordique, chauffé au bois de hêtre. Il fait moins 2 degrés dehors et vous plongez lentement dans une eau à 38 degrés et dégustez un cocktail succulent et pourquoi pas un repas entier et un sauna pour délasser votre corps avant le sommeil.

A Valberg, semaine du festival du rire en montagne ou plongée dans la nature, chacun trouve son compte et peut même se balader grâce aux petits véhicules en auto partage disponibles sur place. L’office du tourisme est là pour vous donner toutes les informations avec le sourire ! Valberg est à deux pas pour les sudistes et pas si loin pour les autres grâce aux liaisons aériennes vers Nice. Alors Valberg, the place to rire !

Visuels (c) : Valberg et photo de groupe (c) Fabrice : http://www.tourismes.tv/V4/


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: