Grand succès des BIS, Biennales Internationales du Spectacle de Nantes

19 janvier 2018 Par
Victoria Okada
| 0 commentaires

La 8e édition des BIS (Biennales Internationales du Spectacle) s’est tenue les 17 et 18 janvier 2018. Elle a remporté un franc succès, avec 13 195 participants soit 7,4 % d’augmentation par rapport à 2016. Elle a réuni 433 exposants (+25 %) ; 266 producteurs et tourneurs et 2 967 artistes et spectacles étaient présents pour les 10 ans de la « Place des tournées », marché des tourneurs et producteurs de spectacles unique en France.

bis-logo

Organisées tous les deux ans depuis 2004, à la Cité des Congrès de Nantes, les BIS accueillent artistes, directeurs de théâtre, de salles de spectacles et de festivals, compagnies dramatiques et chorégraphiques, représentants de services culturels, porteurs de projets culturels… Autour de programmes divers et variés — débats, exposants, ateliers-projets, spectacles et nombreux temps forts —, les professionnels de tout le secteur (musique, théâtre, danse, arts de la rue, cirque…) s’échangent, se débattent, confrontent leur point de vue, développent leurs réseaux ou initient de nouveaux projets. « Les BIS sont le reflet d’une filière extrêmement dynamique et d’une volonté de renouveler le débat autour des politiques pour la culture et de mettre en lumière le modèle culturel français », indique Nicolas Marc, créateur et directeur des BIS.

Le mercredi 17 janvier au soir, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a prononcé un discours de politique culturelle, resté assez neutre à la suite de plusieurs événements récents (condamnation du directeur de la Radio France Mathieu Gallet avec sursis, décision du gouvernement concernant l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes…)

Plus de 80 discussions, forums et ateliers, ont animé les deux jours, dont un grand débat, le 18 janvier, « Un accès à la culture », un sujet toujours d’actualité depuis des décennies. Ce débat a été précédé de quelques témoignages sur la « Déclaration de Villeurbanne », signée le 25 mai 1968 par les directeurs des théâtres et des maisons de la culture, pour faire entendre leurs doléances et leurs revendications sur l’avenir d’un service public culturel en France.

Le numérique a marqué une forte présence, à commencer par les systèmes de billetteries en ligne ainsi que les logiciels de gestions pour les salles de concerts et les producteurs, présents en tant qu’exposants. Le jeudi 18 janvier, sous le thème de « French Tech Culture et le Festival d’Avignon : le numérique au service des arts vivants », des initiatives d’innovations technologiques ont été présentés avec démonstrations de logiciels ou d’applications : Panthea (développement de lunettes de surtitrage multilingue en réalité augmentée, déployées au Festival d’Avignon en 2015 et 2017) ; Projet Bachibouzouk films 360 immersifs (avec casque ou dans la « Cube », espace dédié) ; Sonic Solveig (éditeur numérique de contenus interactifs de musique et opéra, pour publics adultes et jeunes) ; le musée numérique de la Mico-Folie portée par La Villette ; l’initiative et le programme Starts (résidence d’artistes dans les meilleurs laboratoires de recherche européens et mondiaux, programme développé entre autres avec IRCAM/Centre Pompidou)…

Pour le domaine de l’Opéra, Les forces Musicales ont présenté les résultats de la première étude nationale approfondie, codirigée avec le cabinet Traces TPi : « Portrait socio-économique des maisons d’opéras et festivals d’art lyrique en France » (téléchargeable sur le site des Forces Musicales). L’étude fait ressortir clairement la fausseté des idées reçues : les maisons d’opéra dépensières, le public très âgé et sans renouvellement, les billets chers, beaucoup d’argent pour un petit nombre d’artistes, l’opéra est ringard…

Les BIS, c’est aussi des concerts et des spectacles à la Cité des Congrès mais aussi dans toute la métropole nantaise. Les plateaux Scène Sacem Bis et la soirée canadienne « Côte à Côte » ont fait preuve d’une grande popularité auprès des visiteurs, et les spectateurs avaient l’embarras du choix parmi toutes les tendances de la création actuelle.

La prochaine édition des BIS aura lieu les 22 et 23 janvier 2020.