Sexe dansé, entre apparente liberté et frustration

14 février 2016 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Des fluides sur des plateaux ? Jan Fabre l’a fait de façon démente, « ça » avait fait scandale. Il y avait du (faux) sang et de la (fausse) pisse. Mais dans ses tableaux il y du sperme (séché) et des corps (d’insectes) morts… Alors, qu’en est-il de la liberté sexuelle sur les scènes ? Les corps dansent, souvent nus et pourtant, on peine à jouir.