« Romances Inciertos, un autre Orlando » : le talent androgyne de François Chaignaud règne sur Avignon

8 juillet 2018 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Au troisième jour, la beauté explosa et se répandit sur le Festival d’Avignon, le messie était travesti et la musique ancienne. Non, ce n’est pas mystique, c’est réel, oui, ça a eu lieu et ça aura encore lieu. L’immense danseur et chanteur François Chaignaud a simplement transfiguré le Cloître des Célestins.