[Live-report] Festival de flamenco de Mont-de-Marsan : 2ème jour

8 juillet 2016 Par Florence Prunier | 0 commentaires

Une deuxième soirée qui ouvre le flamenco à une plus grande modernité au Café Cantante de Mont-de-Marsan. Santiago Lara et Bélen Maya mêlent tradition et modernité par la guitare et par la danse. 

La deuxième soirée au Festival du flamenco a été plus variée, et surtout elle nous a montré les différents aspects d’un festival qui s’est construit au fur et à mesure des années, voulant rendre compte des diverses tendances du flamenco. C’est donc au Café Cantante que l’on s’est retrouvé pour une première partie consacrée uniquement à la musique, avec le guitariste Santiago Lara, accompagné pour les percussions par Pedro Navarro, aux chant et palmas par Javier Pena et El Londro. Le musicien possède une maîtrise incroyable de son instrument avec lequel il mêle avec succès flamenco et accords de blues. Santiago Lara est en effet imprégné par le jazz, comme l’a montré son disque hommage à Pat Metheny, et par la guitare flamenca: il a été deuxième guitare de Manolo Sanlúcar. A nouveau sur scène après une première fois en 2013 avec Mercedes Ruiz, il donne une musicalité nouvelle au flamenco.

La deuxième partie de la soirée nous fait revenir à la danse avec le spectacle de Belén Maya, Bipolar. La danseuse est fille de Carmen Mora et Mario Maya, a été formée à l’école classique, mais aussi au jazz et à la danse contemporaine. Ce sont ces deux sources d’inspiration qu’elle a voulu concilier, d’où le nom du spectacle. Si le début de la manifestation, d’inspiration moderne, laisse perplexe avec des gestes peu finis, des postures où le pied vacille, celui-ci va en s’améliorant. On apprécie surtout la partie finale où la danseuse nous propose de danser assise sur une chaise, avec les jambes- et surtout les pieds- sur de la musique moderne, très rythmée, accompagnée par une vidéo où défile des tableaux contemporains. Si la première représentation s’est finie par une ovation du public, on ne peut qu’espérer que le spectacle s’améliore avec la maturité!

Visuel: Belén Maya


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: