Je suis venue, la motion de Yalda Younes et Gaspard Delanoë est adoptée à l’unanimité

19 juillet 2012 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 2 commentaires

Voilà qui peut donner envie à pas mal de citoyens de s’intéresser à la politique internationale. Je suis venue est un plan de paix drôle et fantaisiste visant à résoudre le conflit israélo-palestinien. A moins que la réalité ne se cache derrière l’humour…

Yalda Younes se lance dans le flamenco en 1998 et suit l’enseignement de la star Israël Galvàn dès 2003. Elle croise ensuite la route du plasticien et performeur Gaspard Delanoë, donnant naissance à leur compagnie, la bien nommée « Humus ». Il sera d’ailleurs question de sa recette officielle dans les débats.

Voilà les deux protagonistes sérieusement campés derrière leur pupitre. Le visage serré, les cheveux tirés, elle explique en arabe et point par point ce que sera l’identité du « nouvel Etat ». Lui traduit en français ce qu’elle raconte. On imagine que la traduction doit être forcement bancale. A imbroglio géopolitique, la dame choisit comme modèle la Belgique. Le nouvel Etat aura donc trois langues : l’hébreu, l’arabe et le wallon. Comme la coutume fait souvent office de loi, l’armée, élargie aux transsexuels, se prolongera d’un séjour de six mois en Inde. Chaleur oblige, la sieste sous les oliviers est rendue obligatoire. Les propositions s’enchainent, délirantes mais pas que.

Dans une esthétique très plastique, où la lumière sculpte les corps, Yalda Younes décide d’expliquer la paix autrement. Ce sera avec ses gestes. Elle emprunte alors la signature de Galvàn, danse de profil, regard droit, fort ancrage dans le sol tandis que Gaspard Delanoë continue de traduire, de façon clownesque, les gestes emplis d’agressivité de la belle qui accélère, se frappe et tape fort le sol de ses chaussures orange.

L’ensemble est efficace et drôle, parodiant avec justesse et pertinence les éternels plan de paix au Proche-Orient qui cultivent l’absurde.

 

Visuel : Je suis venue – Yalda Younes & Gaspard Delanoë – © Quentin Dufour – Festival d’Avignon

Je suis venue, la motion de Yalda Younes et Gaspard Delanoë est adoptée à l’unanimité

Informations Pratiques


A partir du 18 juillet jusqu'au 19 juillet

Lieu: Ecole d'Art, Avignon

Horaire:
00h30 ( dans la nuit du 19 au 20 juillet )

Contact: +33 (0)4 90 27 66 50

Liens: Réservations sur Fnac.com

9 €



LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Le Festival Zoa, zone artistique libre - toutelaculture.com

  2. Ping : La révolution des femmes arabes ! - toutelaculture.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *