Festival Jet Lag : « Loin » de Héloïse Desfarges, moment de grâce dans l’espace public

22 mai 2018 Par
Claudia Lebon
| 0 commentaires

A l’occasion du festival Jet Lag de l’Etoile du nord, Héloïse Desfarges présente sa création originale, Loin, où le chant et la danse investissent l’espace public pour un pur moment de grâce.

15238707119424_jet-lag_39204

Cette année, au Festival Jet Lag, la danse s’associe au cirque, au chant, aux arts plastiques mais aussi à la littérature. Pour cette nouvelle édition, l’Etoile du nord, scène conventionnée pour la danse, souhaite nous faire poser un autre regard sur la discipline qu’elle soutient.

Le spectacle d’Héloïse Desfarges et sa Débordante Compagnie, présenté samedi, entre parfaitement dans cette programmation hybride et décloisonnée. Avec Loin, la danse ne s’enferme pas dans une salle mais s’épanouit dans l’espace public. A quelques minutes de l’établissement, dans une allée traversée par les promeneurs et les enfants à trottinette ou à vélo, six jeunes femmes vêtues de noir offrent un spectacle étrange. Elles apparaissent au loin, très loin, silhouettes floues et dansantes qui s’approchent lentement vers nous. On distingue cinq danseuses et une chanteuse. Les mouvements sont enveloppés d’un chant mélancolique dont l’harmonie, la grâce, le lyrisme nous touchent au cœur. Des solitudes et des groupes, des désirs et des rejets, les individus se lient ou se détachent des autres. Alors qu’elles s’approchent vers nous, nous les attendons, avec impatience ou appréhension, jusqu’à ce qu’elles viennent briser la frontière entre l’artiste et le public, par un regard plus vrai, une étroite proximité, qui bousculent notre confort de spectateur. Et lorsqu’elles s’éloignent de nouveau, un étrange mélange de tristesse et de soulagement nous traverse. Une expérience qui semble nous dire que la rencontre n’est pas chose facile, d’autant plus dans l’espace public où les regards se croisent sans s’attarder, où les individus restent chacun dans une bulle difficile à percer.

Le Festival Jet Lag se poursuit jusqu’au 26 mai avec d’autres spectacles destinés à déplacer votre regard sur la danse. Retrouvez toute la programmation ici  . 16 rue Georgette Agutte Paris 18.