Farid Fairuz, une singulière découverte aux Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis

2 juin 2015 Par
Christophe Candoni
| 0 commentaires

Trois chorégraphes, eux-mêmes danseurs, dans trois pièces en solo, formaient le programme des Soirées Singulières masculines données au Colombier de Bagnolet dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis. Connor Schumacher, Luke George et Farid Fairuz, véritable révélation de la soirée avec son beau et déroutant Realia (Bucuresti-Beirut), s’y mettaient à nu pour interroger leur identité en crise.